Forum francophone sur le groupe allemand de néo-métal/Rock
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [One Shot] Grau-Jeder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pingoo
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1164
Age : 25
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: [One Shot] Grau-Jeder   Lun 31 Aoû - 21:58

Bon, je me lance... (Woah, c'est le premier topic que je crée, je suis n'émue *-* *BAF*)
C'est le premier OS que je poste ici, j'espère qu'il vous plaira... C'est assez... Hum, fluffy (mélange de douceur/tendresse), comme on dit x). Avec l'Amitié en thème central... Enfin bref, je vous laisse lire =).
(Je n'étais pas dans une période "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil" quand je l'ai écrit, donc le début est assez... triste.)


GRAU - JEDER


On a tous besoin d’une étoile…


2002.

Il était l’erreur. Le looser. L’éternel perdant. Le raté. Celui qui faisait rire les autres. Méchamment. Celui qui servait de punching-ball. La tête de turc. Celui qui ne comptait pas. Un minable. Qui ne pouvait compter sur personne. Oui alors, juste sur lui-même. Et encore. Celui qu’il était facile de mépriser et d’ignorer. Celui qui ne manquerait à personne…

Il referma la porte de sa chambre avec douceur, d’un geste mécanique. La pièce était plongée dans la pénombre : les rideaux étaient encore fermés, et, au dehors, de lourds nuages noirs trônaient sur la ville depuis plusieurs jours. Il s’assit avec précaution sur son lit, une main sur ses côtes douloureuses, puis s’allongea lentement et se recroquevilla sur lui-même, ses pensées tourbillonnant dans son crâne. Un spasme le secoua, tandis qu’il tentait de retenir ses larmes. Il se tourna sur le côté puis enfonça le visage dans son oreille tandis qu’il se mettait à sangloter douloureusement. Encore un jour gris à vivre…

Son esprit émergea des limbes les plus profondes de son sommeil en sentant une main le secouer gentiment. Il papillonna vaguement des paupières puis s’assit avec précaution, suivant docilement le mouvement qu’on lui imposait avec douceur. Son esprit toujours endormi, il avança d’un pas hésitant jusqu’à la salle de bains puis se laissa déshabiller d’un air absent, le sommeil le quittant peu à peu. Les lambeaux de son tee-shirt disparurent quelque part au-dessus de sa tête, alors qu’une voix douce, inquiète, le berçait tandis que deux mains froides parcouraient ses plaies avec douceur, du désinfectant dans l’une et un coton sec dans l’autre.

Il reprit brutalement conscience en sentant un liquide froid s’infiltrer dans une de ses plaies. Il cligna des yeux, aveuglé par la lumière crue des néons, puis reposa son regard sur la personne qui lui faisait face. Le ronron se stoppa soudain tandis qu’il reprenait définitivement pied.

-Dav… Davii ? bafouilla-t-il en relevant timidement les yeux vers lui.

Le brun le regarda avec inquiétude, sa main droite lâchant ce qu’elle tenait et allant caresser avec douceur le visage de son vis-à-vis.

-Comment te sens-tu ?

Le jeune rappeur grimaça tandis que la douleur remontait jusqu’à son cerveau.

-Mal, déclara-t-il dans un souffle avant de baisser à nouveau les yeux.

Il se mura à nouveau dans son silence, se recroquevillant sur lui-même en entendant son meilleur ami soupirer.

-Je suis désolé de te causer autant de problèmes, murmura-t-il en fixant ses pieds.
-Timo… Tu ne me causes pas de problèmes, rétorqua David avec patience. C’est mon rôle d’être là pour toi quand ça ne va pas… Et c’est un rôle que je refuserai pour rien au monde…

Le jeune rappeur resta silencieux, observant ses pieds d’un air misérable. Le pianiste soupira à nouveau, puis continua de panser ses plaies avec douceur, l’habitude conférant à ses gestes une certaine aisance.

-Comment l’as-tu su ? s’enquit finalement le blessé en un murmure, alors que sa dernière blessure se faisait recouvrir d’un pansement.
-Jan m’a appelé, lui répondit son meilleur ami d’un air concentré. Il t’a vu partir et être suivi par la bande de Kurt, donc il m’a prévenu dès qu’il est rentré chez lui… Il avait encore une heure de cours avant d’être libéré…

Timo hocha la tête avant de se relever précautionneusement, une main sur ses côtes douloureuses. Il tendit la main vers son tee-shirt, et sursauta en sentant son mouvement interrompu. Perplexe, il releva les yeux vers David, qui lui enserrait le poignet d’une main ferme.

-Change-toi, tu te sentiras mieux, lui conseilla-t-il en lui jetant un regard pénétrant.

Le rappeur se dirigea vers sa chambre en silence, obéissant. Il enfila avec lenteur un tee-shirt sec et son sweat fétiche, qui servait le plus souvent de peignoir à David lorsqu’il venait dormir ici, puis ôta son jean avant d’aller se glisser dans son lit, frigorifié. Il se recroquevilla en position fœtale, le visage vers le mur qui bordait son lit, tournant le dos à la pièce. Le pianiste s’assit à côté et lui posa doucement une main sur l’épaule, se mordillant la lèvre. Il hésitait à rester, sachant pertinemment que son meilleur ami détestait être vu en position de faiblesse…

-Est-ce que tu peux jouer quelque chose ? murmura doucement Timo, lui ôtant ainsi la tâche de faire un choix.
-Tu as une préférence pour un morceau ? s’enquit David en s’asseyant en face du piano portable, les doigts déjà agités.
-Comme tu veux, répondit une voix étouffée par la couette.

Il commença par jouer une de ses créations, à laquelle il avait juste donné le chiffre #4, avant de se lancer dans les morceaux classiques. Et les notes s’envolèrent délicatement, petites parcelles de réconfort et de douceur…

~


David se réveilla en sursaut, haletant, une violente envie de vomir au bord des lèvres. Il jeta un rapide coup d’œil à son réveil. Trois heures dix-neuf s’affichaient en un rouge sanglant, obscène vis-à-vis du cauchemar qui avait réveillé le jeune pianiste. Le bruit des gouttes d’une pluie battante résonnait contre son volet, tel le glas lent et lointain d’une église. Il déglutit, se passa une main dans les cheveux avant de rejeter d’une geste sa couette, les images de son rêve inscrites au fer rouge sur sa rétine. Il ôta le tee-shirt défraîchi qu’il portait pour dormir, en enfila un plus chaud, suivi d’un pull et d’un jean, avant de récupérer ses clés d’un geste rapide et de se précipiter dans les escaliers. Il sauta les deux dernières marches, qui avaient tendance à grincer, avant de se précipiter vers le garage, une paire de Vans noires aux pieds. Il enfila son imperméable, ouvrit discrètement la porte du garage, puis sortir son vélo sous une pluie battante. Lorsque enfin il put appuyer sur les pédales, l’étau qui enserrait son cœur depuis son réveil se desserra légèrement. Toutes ses pensées étaient tournées vers un seul endroit, le pont qui surplombait la ville, et d’où il avait vu Timo sauter durant son cauchemar… Qui, il n’en doutait pas, était sûrement prémonitoire.

Trente bonnes minutes plus tard, hors d’haleine, il arriva enfin à un bout du pont, les joues rougies par l’effort. Il plissa les yeux, cherchant à deviner une silhouette humaine dans les ténèbres, craignant qu’il ne soit trop tard, puis poussa un soupir de soulagement en apercevant enfin son meilleur ami à l’autre bout. Il roula doucement le long du pont, veillant à ne pas glisser dans une flaque d’eau trop profonde – il avait cessé de pleuvoir quelques minutes auparavant – puis s’arrêta enfin à quelques mètres du jeune rappeur et posa son vélo contre la rambarde du pont.

-Timo ? murmura-t-il avec un mélange de douceur et d’inquiétude en s’avançant lentement vers lui, veillant à ne pas l’effrayer.
-On voit bien les étoiles ce soir, se contenta-t-il de répondre d’une toute petite voix.

Il s’était assis sur la rambarde, les jambes dans le vide, le regard fixé sur la voûte étoilée qui se reflétait sur le fleuve. Des traces de larmes brillaient encore le long de ses joues, et son tee-shirt déchiré était plaqué contre son corps, le froid semblant n’avoir aucune prise sur lui.

-Le ciel est dégagé après cette averse, répondit le brun en se posant à côté de lui, accoudé à la rambarde.

Le silence s’installa, les enveloppant de son voile inquiétant. Au loin, un clocher sonna quatre heures, le bruit des cloches donnant une ambiance mortuaire à la scène. L’aîné frissonna, son corps se penchant un peu en avant, comme attiré par les eaux noirâtres qui roulaient en un grondement de tonnerre sous leurs pieds.

-Tu vas finir par tomber malade, constata David en se rapprochant de son meilleur ami, clairement inquiet.

Il n’avait jamais été aussi proche de la chute que maintenant… Aussi proche du monde des morts que loin du monde des vivants…

-Quelle importance de toute façon ? chuchota-t-il si bas que le brun dut tendre l’oreille pour l’entendre.
-J’ai pas envie que tu tombes malade, moi, protesta le musicien à voix basse.

Un sourire triste prit place sur les lèvres du rappeur, qui tourna enfin la tête vers son interlocuteur.

-Si je saute, je ne serai plus jamais malade, murmura-t-il avec douceur.

Livide, David se raidit, une sueur glacée coulant le long de ses dos.

-Non…

Un murmure, ça n’avait qu’un murmure désespéré, qui lui avait échappé… Il ne voulait pas le perdre, pas maintenant, pas comme ça

-Ca ne changera pas grand-chose, de toute façon, reprit-il à mi-voix en reportant son regard sur le fleuve. Je ne serai bientôt plus qu’un souvenir…
-Timo…
-Tu ne m’oublieras pas, hein ? murmura-t-il d’une voix d’enfant effrayé par le noir de sa chambre sans se soucier de l’interruption.

David soupira. Il ferma les yeux, tentant de retenir les larmes qui lui brûlaient les yeux, ne sachant que dire, quoi faire. Quelles paroles sauraient être suffisamment convaincantes face à une telle détermination ?

-Je ne veux pas que tu sautes, déclara-t-il d’une voix étranglée, ses yeux se portant à leur tour sur le reflet des étoiles. Je ne veux pas que tu me laisses ici, tout seul, sans personne vers qui me tourner quand ça ne va pas… Je ne veux pas me lever jour après jour tout en sachant que je ne te reverrai sourire, que je t’entendrai plus me parler, que je ne jouerai plus que pour un public vide et anonyme…

Il se tourna vers le jeune brun, les larmes menaçant de couleur à chaque instant, puis le força à le regarder, ses mains enserrant le visage de son meilleur ami.

-Je ne veux pas vivre sans t’avoir à mes côtés, Timo, chuchota-t-il avec la force du désespoir. Je sais que je suis égoïste, mais je ne peux pas continuer sans toi. C’est juste… au-dessus de mes forces.

Il renifla violemment, puis lâcha le jeune rappeur et se tourna à nouveau vers le fleuve, inspirant profondément pour se calmer, ses poings se serrant convulsivement.

-J’ai besoin de toi, Timo, murmura-t-il.
-David…

Le grondement sourd du fleuve en contrebas résonnait douloureusement à ses oreilles tandis que son cœur se serrait violemment. Son meilleur ami avait l’air si vulnérable ainsi… Il ne pouvait pas l’abandonner, pas maintenant en tout cas, réalisa-t-il brutalement. Il se tourna prudemment sur rambarde, posa les pieds sur le sol avec précaution, puis attira le pianiste contre lui. Effondré, David se recroquevilla contre lui, l’enlaçant étroitement, son visage humide enfoui dans le cou du rappeur. Timo se mordit la lèvre, posa maladroitement sa main sur le crâne de son vis-à-vis avant de fermer les yeux, laissant les larmes passer la frontière de ses paupières.

-Je ne t’abandonnerai pas, lui promit-il finalement d’une voix étouffée.

Un sanglot se fit entendre, tandis que les épaules du pianiste se mirent à tressauter. Timo resserra leur étreinte, pleurant en silence, son cœur battant à tout rompre. Il avait été près, si près du bord… Si près du plongeon…

-Jamais ? murmura David en se blottissant encore plus contre son meilleur ami, lui transmettant un peu de sa chaleur.
-Pas tant que tu auras encore besoin de moi, lui jura-t-il en enfouissant son visage dans les cheveux du pianiste. Je resterai là pour toi…

~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.formspring.me/Piiingoo
Pingoo
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1164
Age : 25
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Lun 31 Aoû - 21:59

PARTIE 2


2007.

Timo étouffa un bâillement en entrant dans la cuisine. Il récupéra un des gobelets en plastique qui traînait sur le comptoir – ils étaient moins chers à acheter que ceux en verre – puis alla se servir à boire dans l’évier. Il déglutit avec une difficulté, esquissant une grimace. L’eau n’avait vraiment pas le même goût qu’à Neumünster, ici… Il soupira en reposant son verre sur le comptoir et s’approcha de la baie vitrée du salon, le vague à l’âme. C’était de sa faute s’ils étaient dans cette situation, coincés par un contrat louche à obéir aux quatre volontés de leurs producteurs véreux… Et maintenant, Jan était en train de commencer une dépression à cause de la pression, Linke composait chanson déprimante sur chanson déprimante, Franky ne tenait plus en place, Juri commençait à faire des insomnies, et David… David se plongeait dans le travail à corps perdu, sans se soucier de sa santé… Il pouvait passer des nuits devant l’ordinateur à créer leurs chansons, enchaîner nuit blanche sur nuit blanche, pour au final aller s’effondrer sur son matelas et dormir vingt-quatre heures d’affilées.

-On voit bien les étoiles ce soir, déclara une voix douce à côté du rappeur.
-Tu m’as fait peur ! glapit Timo en se tournant vers David, une main sur le cœur. Je ne t’avais pas entendu arriver, compléta-t-il un ton plus bas.
-Tu étais plongé dans tes pensées, le taquina gentiment le pianiste, les yeux rieurs.

Il esquissa un sourire timide, puis attira brutalement son meilleur ami contre lui, un brusque besoin d’affection venant de le traverser. Surpris, David sourit à son tour en se pelotonnant contre le corps musclé du rappeur, appréciant à sa juste valeur ce rare moment de tendresse qu’ils s’offraient.

-Je suis désolé, déclara soudain Timo en gardant les yeux fermés, la tête dans le cou du pianiste. J’aurais du faire plus attention avec le contrat…
-Timo, c’est pas de ta faute, on aurait tous du faire attention, le corrigea doucement David en resserrant leur étreinte. On ne pouvait pas savoir qu’ils compteraient se faire autant de fric que ça sur notre dos… Tu n’y es pour rien, d’accord ? Te mets pas martel en tête pour ça, continua-t-il d’une voix ferme.
-Mais j’aurais du faire attention, gémit le rappeur en se détachant de son meilleur ami. J’aurais du rester sur mes gardes… On n’en serait pas là, sinon…

Il renifla un bon coup, reportant son regard sur les étoiles. Elles avaient toujours eu un effet apaisant sur lui – peut-être était-ce du à son nom de famille… Il resta stoïque en sentant une main se poser timidement sur son épaule.

-Arrête de culpabiliser Timo. On a tous notre part de responsabilité, on aurait du mieux lire ce contrat, et demander son avis à un avocat… Mais ce n’est pas avec des “si” qu’on pourra changer notre situation…
-Mais à cause de moi, cette situation est en train de vous bouffer de l’intérieur, s’obstina le rappeur d’une voix faible.

David le regarda intensément, avant qu’une lueur de compréhension n’éclaire ses yeux bleus. Un sourire attendri s’installa sur son visage tandis qu’il ébouriffait les cheveux de son meilleur ami avec compassion.

-C’est pour Jan que tu t’inquiètes autant, pas vrai ? lui demanda-t-il en se posant devant lui, l’empêchant de détourner le regard.
-Et pour toi aussi, marmonna Timo en rosissant faiblement.
-Ca serait peut-être bien si vous passiez un peu plus de temps tous les deux, lui suggéra-t-il avec douceur. Votre complicité doit lui manquer…

Le rappeur se tordit les mains avec gêne, réticent à parler de ses sentiments aussi librement. Il releva enfin les yeux vers le pianiste, un air hésitant sur le visage.

-J’ai pas envie de te délaisser, contra-t-il avec incertitude.
-Je survivrai, répondit David avec un petit rire. Pour le moment, c’est Jan qui a le plus besoin de toi…

Timo hocha la tête, souriant à nouveau avec timidité, puis commença à se diriger vers la chambre commune, mais se stoppa en voyant que son meilleur ami ne suivait pas.

-Tu viens ? lui demanda-t-il. On a besoin de sommeil, et je voudrais bien un coussin pour dormir…
-T’es con, marmonna le musicien en le rejoignant, un air amusé sur le visage.
-Peut-être, mais toi, t’es confortable, rétorqua-t-il d’un air malicieux.

Ils se glissèrent dans leurs matelas en silence, veillant à ne pas réveiller leurs amis, puis se blottirent l’un contre l’autre, reprenant une habitude qui datait de leur enfance. Sentir la présence de l’autre en s’endormant puis en se réveillant… Nul cauchemar ne troubla leur sommeil, cette nuit-la…

~


Juillet 2009.

Timo s’étira puis se frotta les yeux, épuisé. Des taches blanches commençaient à clignoter devant l’écran de l’ordinateur, signe qu’il n’allait plus pouvoir tenir très longtemps avant d’aller se coucher. Il jeta un coup d’œil à la vidéo qu’il était en train de monter, et s’avoua assez satisfait du résultat. Son bon vieux caméscope lui avait fourni un sacré coup de main, et il ne regrettait pas d’avoir tourné un clip “fait maison”.

-Timo ?

Le rappeur fit volte-face sur sa chaise tournante, son visage illuminé par un grand sourire ravi.

-Jan, mon pote ! J’ai quasiment fini le montage du clip de Jeder ! s’exclama-t-il, l’air ravi.
-Il vaudrait mieux, il est deux heures du matin, fit remarquer le DJ en restant appuyé au chambranle de la porte.
-Et tu dors toujours pas ? s’étonna Timo en délaissant totalement son logiciel de montage.

Jan était pourtant connu pour être une vraie marmotte… Sauf quand il était tracassé par quelque chose, ce qui lui était souvent arrivé durant son adolescence.

-Comme tu vois, répondit-il en plissant les lèvres.
-Qu’est-ce qui ne va pas ? s’inquiéta aussitôt son vis-à-vis, le mode “grand frère protecteur” enclenché. Allez, viens-la, continua-t-il aussitôt en tapotant la chaise à côté de la sienne. Raconte tout à Tonton Timo.. !
-T’es con, soupira le plus jeune en s’asseyant.

Le rappeur se mordit la lèvre, vieux tic qu’il avait pris durant ses années d’étude, en voyant les traits tirés du DJ. Visiblement, quelque chose le tracassait, et il ne s’en était même pas rendu compte… Le remords le prit à la gorge, comme à chaque fois qu’il avait le sentiment d’avoir failli à sa tâche d’ami…

-Jan…
-Je me demandais juste…

Il s’interrompit brutalement, honteux de cette crainte, et de la réponse qu’on pourrait lui donner. Et si elle s’avérait fondée ? Il se tordit les mains, les yeux baissés, ne sachant quelle réaction allait avoir Timo…

-Tu te demandais ? répéta doucement le rappeur pour l’encourager, une ride d’inquiétude plissant son front.
-Si j’étais vraiment important pour le groupe, marmonna son interlocuteur à toute vitesse.
-Quoi ? s’exclama l’aîné, pas certain d’avoir bien compris.

Jan répéta de manière plus intelligible, réprimant son envie de s’enfouir six pieds sous terre – ou, à défaut, de fuir le studio à toute vitesse.

-Bien sûr que si t’es important pour le groupe ! gronda Timo en l’attrapant par les épaules, prêt à le secouer comme un prunier pour faire rentrer l’idée dans sa cervelle de moineau. C’est notamment grâce à toi qu’on a vraiment le son “Panik” ! T’es un pilier du groupe Jan, rentre-toi ça dans le crâne une bonne fois pour toutes !

Le DJ resta silencieux, refusant d’affronter le regard déçu d’un de ses plus vieux amis. Il savait qu’il ne devait pas avoir peur, mais enfin… Ce sentiment-là ne se contrôlait pas, malheureusement pour lui.

-T’es pas seulement important en tant que musicien, t’es aussi important en tant qu’ami, Jan, déclara Timo en lui posant une main sur l’épaule.
-Moins que David, déplora-t-il à voix basse – mais pas suffisamment pour ne pas être entendu par l’ouïe fine du rappeur.
-Je te l’ai déjà dit, j’ai autant besoin de toi que de David, murmura Timo en baissant les yeux pour la première fois, aussi mal à l’aise qu’à son habitude face à ce genre de situations. Il me faut…
-Deux jambes pour avancer dans la vie, je sais, compléta Jan avec un micro-sourire.
-Bah alors ? Si tu m’écoutes, pourquoi tu t’inquiètes ? grinça le rappeur en relevant les yeux.
-Tu veux vraiment que je te fasse un dessin ? s’enquit le DJ en haussant un sourcil, le mettant au défi de nier ces doutes qui l’étreignaient parfois.
-Hum, ça ira, merci, marmonna son vis-à-vis.

Il bailla à nouveau puis se leva, tendant la main à son ami pour qu’il en fasse autant.

-Aller, au pieu vieux frère, on en a bien besoin, vu les semaines qui s’annoncent, déclara-t-il finalement d’un air résolu. Et arrête de torturer avec ça, ok ?

Un grognement étouffé lui répondit. Amusé, Timo passa son bras autour des épaules du DJ et le traîna jusqu’à sa chambre, conscient qu’il suffisait d’un rien pour que son ami retrouve ses idées noires… Décidément, ils avaient vraiment tous besoin de quelqu’un sur qui s’appuyer, quand les fantômes du passé revenaient les hanter…


Alors ?
(Dois-je préciser que je suis en train de stresser comme une malade en attendant vos avis ? C'est vachement personnel, mine de rien...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.formspring.me/Piiingoo
Morganedu29
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1772
Age : 25
Localisation : Là où ils ont des chapeaux ronds
Date d'inscription : 16/09/2007

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Lun 31 Aoû - 22:15

J'aime beaucoup! Surtout la première partie. L'épisode sur le pont m'a presque arraché une petite larme Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://momo-the-homard.skyrock.com
Lisaaah.
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 198
Age : 23
Localisation : Montauban (Huit-deux représente ;D)
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Lun 31 Aoû - 22:17

Wouaou. J'aime.
La première partie, sur le pont, j'en avais vraiment les larmes aux yeux, c'était super touchant.
Vraiment c'est une belle description d'amitié Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamikazherz
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1967
Age : 31
Localisation : Dans un autre monde avec du hardcore dans les oreille :p
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Lun 31 Aoû - 23:11

C'est vraiment beau, sur le pont, la toute première partie ou il se réveil après son passage à tabac ..

Il y a des moment ou c'est confus, ou on à l'impression que Timo sort avec Jan oO enfin je l'ai ressenti comme ça xD

J'ai vraiment hâte de te relire car c'est vraiment jolie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisaaah.
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 198
Age : 23
Localisation : Montauban (Huit-deux représente ;D)
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Lun 31 Aoû - 23:57

kamikazherz a écrit:
C'est vraiment beau, sur le pont, la toute première partie ou il se réveil après son passage à tabac ..

Il y a des moment ou c'est confus, ou on à l'impression que Timo sort avec Jan oO enfin je l'ai ressenti comme ça xD


J'ai vraiment hâte de te relire car c'est vraiment jolie Wink

J'ai pensé pareil à certains moments^^ Ca fesait un peu "jalousie" de couple^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NT-SoCrazy-KP
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 298
Age : 26
Localisation : __Dans Mes Rêves Avec Lui (l)_____
Date d'inscription : 25/01/2008

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Mar 1 Sep - 0:28

J'ai lu que la première partie et franchement c'était bien. Le contact entre les deux, l'amitié qui les lit ensemble c'est vraiment touchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ansi-vont-les-reves.skyblog.com
Titane
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin Messages : 1671
Age : 26
Localisation : München City
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Mar 1 Sep - 13:47

Très beau. Vraiment bien écrit, c'était un plaisir à lire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pingoo
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1164
Age : 25
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Mar 1 Sep - 14:13

Huhu, merci les filles pour vos compliments, ça me touche vraiment beaucoup Embarassed

Morganedu29 : Ah, ça, je l'ai écrit et réécrit, ce passage sur le pont, poru trouver les bons mots x)

Lisaaah. : Une description de l'amitié qu'on voudrait tous avoir, pas vrai ? x)

kamikazherz : Oui, c'est possible que ça soit un peu ambigu à certaions moments... Mais j'ai vraiment voulu insister sur le fait que, comme dans tous les trios d'amitié, il y en a un qui risque de se sentir délaissé...

NT-SoCrazy-KP : Merci x)

Titane : Ouah, merci, je suis très flattée que ça t'ait plu x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.formspring.me/Piiingoo
bellaboo-rocks
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 193
Age : 24
Localisation : Vers la Charente-Limousine, pays des vaches xD
Date d'inscription : 09/05/2008

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Mar 1 Sep - 16:29

J'ai adoré *-*
L'épisode sur le pont est juste magnifique!
Et puis, j'ai aimé comment tu as montré leurs relations, leurs liens.
Superbe tout simplement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kamikazherz
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1967
Age : 31
Localisation : Dans un autre monde avec du hardcore dans les oreille :p
Date d'inscription : 30/07/2007

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Mar 1 Sep - 16:35

Oui je comprends ce sentiments avant d'être deux on étais trois. [avec ma meilleur amie Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Teenage-Queen
Nouveau
avatar

Féminin Messages : 4
Age : 25
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Mar 1 Sep - 18:22

"On voit bien les étoiles ce soir." Ça me fait penser à Harry Potter.
C'est vrai que le passage sur le pont est marquant... Et très touchant. J'ai failli craindre qu'il saute (mais je me suis rappelée que Timo est toujours bien vivant, et heureusement!)
Sinon, je sais que je ne devrais pas mais... "Des traces de larmes brillaient encore le long de ses joues, et son tee-shirt déchiré était plaqué contre son corps": une vision très agréable m'est venue à l'esprit. Rolling Eyes
Enfin bref, j'ai beaucoup aimé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://The-Weather-Is-Sarcastic.skyrock.com
Elodiie
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 174
Age : 26
Localisation : Dijon à partir du 21 septembre
Date d'inscription : 22/06/2009

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Mar 1 Sep - 20:44

J'ai vraiment aimée ce que tu as écrit!
J'adore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rengirl
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1442
Age : 27
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 22/04/2007

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Mer 2 Sep - 20:29

C'est beau =)
On se rend compte que l'amitié c'est vachement important. Bref j'ai adoré, c'était vraiment touchant =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://awesomerock.forumpro.fr/forum.htm
Saxha
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 476
Age : 28
Localisation : München
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Jeu 3 Sep - 14:56

J'ai adoré chapeau : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saxha.skyblog.com
Nelly
Revolution OR
avatar

Féminin Messages : 981
Age : 26
Localisation : Paris mais souvent entre deux étoiles ou deux nuages
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Jeu 3 Sep - 15:02

Bah tu vois !!!! Je t'avais dit qu'il était mignonet mais bien ton OS!!!!!
Hé hé hé !!! Very Happy

I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-souz-nel-xx.skyrock.com/
LicentiaPoetica
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 421
Age : 29
Localisation : München. Deutchland.
Date d'inscription : 05/04/2009

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Ven 4 Sep - 0:04

(Femme, jai cru que t'avais ecrit "J'ai adoré le chapeau" U_U)

J'suis toute émouvantée T_T
Et puis du coup, j'ai mis #4 qui tourne en boucle depuis que j'ai commencé à lire *_*
Vraiment, c'est beau. Et c'est vrai que Jan fait très "amoureux jaloux et mal à l'aise".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CaroOow
Revolution
avatar

Féminin Messages : 49
Age : 26
Localisation : Trop loin d'ma femme <3 ...
Date d'inscription : 04/02/2008

MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   Lun 14 Sep - 22:37

Waouuuh ! Mais c'est qu't'as eu des bons retours ! Tu vois quand j'te dis que t'écris bien & que cet OS était beau : ) ?
Tu sais déjà c'que j'en pense ( je ne dirai pas que tu m'as forcé à te donner un avis détaillé xD ). Alors just for the fun : j'aiiime =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.PaniksWegweiser.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [One Shot] Grau-Jeder   

Revenir en haut Aller en bas
 
[One Shot] Grau-Jeder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ONE SHOT + L'oeil du sourd - Vend 23/01 Rennes
» Herman Dune joue "Shot Of Love"
» [ One Shot ] La vue d'une vie.
» [one-shot] Cette sensation
» [One-Shot] Magazine Hors-Série

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.Panik-Music.fr :: Divers :: Fan Fictions-
Sauter vers: