Forum francophone sur le groupe allemand de néo-métal/Rock
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Fiction] L'histoire d'un être aimé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Leaves
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Masculin Messages : 1176
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Lun 9 Nov - 23:51

Je comptais pas publier cette fiction enfin pas aussitôt. Mais je sens la nécessité de la publier maintenant. Donc bonne lecture.





Les nuages étaient aussi sombre que de l'encre, des éclairs déchiraient le ciel, la foudre résonnait comme un cri de rage. La pluie tombait sur ce visage à peine marqué par le temps. Sa peau frissonnait à l'approche de cette gigantesque porte en bois. Il avait fait tant de kilomètre, qu'il ne pouvait faire demi-tour. Que trouverait-il derrière cet porte ? Cet odeur âcre lui retournait l'estomac et le cœur, son cerveau ne se rappelait pas de cette odeur, mais son corps lui se rappelait tout. Il pose sa main sur cette poignée glaciale qui congelait aussi bien sa main que son esprit. À ce moment-là, il entendit l'agitation qui régnait dans ce lieu. Il prit une profonde inspiration, une larme roule sur sa joue qu'il efface aussitôt avec le revers de sa main, pendant qu'il ouvrait cette porte avec hésitation.
Tout en lui implorait pour faire demi-tour, rentrer à la maison, mais tout lui rappellerait la personne qu'il venait voir. Son coeur, son corps, son cerveau le tiraillé dans des directions opposées, mais la raison lui ordonnait de continuer, pour lui, pour sa famille, son travail, sa fortune, mais surtout pour le restant de sa vie.
Il fit un pas en avant, puis reprit le regard déterminé et fière de son oncle, qu'il venait voir une dernière fois pour lui rendre un dernier hommage. Puis, devenu comme un automate, il fit 10 mètres, s'arrêta, fit un quart de tour vers la droite, et entra dans la chambre qui lui faisait face.
Il se figea en voyant ce corps blême et inerte. Un petite infirmière brune avança timidement vers le jeune homme et lui dit maladroitement « Er starb ». Il connaissait cet langue, mais il ne comprenait plus rien ni la situation, ni cette langue. Il fixe ce corps qui ne bouge pas à sa venue, ce n'était pas normal. Il ne voyait pas de sourire se dessiner, il n'entendait pas la voix de son oncle. Ce corps ne bouger plus. Ce corps ne respirerait plus, n'écrira plus, ni s'amusera plus, ce corps ressemblait tellement peu à l'oncle qu'il avait connu pourtant c'était lui, cet homme qui l'a soutenu, aidé et protégé. Puis, une sensation de satisfaction, d'apaisement et de plénitude s'empara de lui.

Un homme aux cheveux blancs en bataille, à peine plus âgée que son oncle, se leva du fauteuil qui était près du chevet, fit signe à l'infirmière de partir, puis dit avec un accent allemand :
Il est mort. Toutes mes condoléances … C'est toi, Nicolas ?
Euh ! Merci et oui c'est bien moi.

Nicolas avait déjà entendu cette voix, il se souvient de ces yeux bleus.

La dernière fois, que je t'ai vu tu étais tout petit.

Nicolas le connaissait, mais qui était-il ? Puis, il vit ce vieil homme chauve qui regardait par la fenêtre. Il ne voyait pas le visage de ce dernier mais il savait qu'il était aussi dépité. Il y eut un bruit à droit de Nicolas. Nicolas tourne la tête et croise un autre regard bleu. Ce visage, il le connaissait aussi, mais ce grand sourire qui lui plaisait tant étant enfant n'était pas là. Ces yeux bleus laissèrent échapper leur tristesse sous un torrent de larmes, l'homme chauve alla le réconforter.
Des bras enlacèrent Nicolas. C'était ceux à l'homme aux cheveux en bataille. D'une manière inexplicable, la vision de Nicolas se troubla, ses joues devinrent humide, des larmes glissèrent en un flot ininterrompu. Il avait perdu son oncle et n'avait que ces inconnus pour son seul soutien.

_________________
« Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie » Blaise Cendrars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rock-stella
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 234
Age : 26
Localisation : Là où y'a rien d'intéressant qui se passe --' aussi appelé Finistère. Brest plus exactement.
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mar 10 Nov - 21:05

. . . J'aime =)
Merci pour le spoiler^^ T'écris bien ! (Comme si on étais pas au courant...)
C'est triste et beau je trouve. On a de la pitié pour le perso alors qu'on ne sait même pas qui c'est...
Finalement, les nuits à la Timo ça te réussis si ça te fait écrire des choses pareilles^^
J'ai hâte de lire la suite. Et pour la peine, je vais écrire la suite de la mienne^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saxha
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 476
Age : 28
Localisation : München
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mar 10 Nov - 21:15

J'aime beaucoup ce que tu as écrit : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://saxha.skyblog.com
rock-stella
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 234
Age : 26
Localisation : Là où y'a rien d'intéressant qui se passe --' aussi appelé Finistère. Brest plus exactement.
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mar 10 Nov - 22:24

Comme tu dis, j'fais effet boule de neige^^
E comme tu dis, t'es en plein dans mon processus de création xD ! Tu m'inspire... Lool^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cc622
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1751
Age : 25
Localisation : Sur un toit avec Marie et Kloé, à regarder les étoiles avec un verre de rosé...
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mar 10 Nov - 22:45

Je sais pas comment te dire Noyan, c'est très beau =)
et j'imagine aussi très personnel..
J'espère que ça te fait du bien d'écrire tout ça, j'aime beaucoup en tout cas =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://other-theory.skyrock.com
nikii
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 351
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mar 10 Nov - 22:52

Aussi tôt demandé, aussi tôt je le fais =)

J'aime.....

Je fais un racontage de vie, je suis désolée. Mais j'ai passé une soirée dur, et une journée émouvante. Et là je te lis. C'est mystérieux, attaché à un passé inconnu, et j'ai l'impression que c'est une scène un peu personnelle.
Ce n'est pas un texte joyeux, mais sincère je trouve. Et ça m'a fait du bien de lire ça.
On a tous vécu une mort difficile je pense.
C'est flou et à la fois précis, (je risque de sortir des idioties ce soir).
Mais je suis vraiment intéressée par ce début. Alors trouve nous l'inspiration pour la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leaves
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Masculin Messages : 1176
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mar 10 Nov - 23:06

ben ! merci pour ces ptits mots la suite arrivera quand la traduction de guitar&bass sera fini donc dans peu de temps
c'est pas du personnel au sens strict du terme mais c'est la réutilisation d'un vécu plutôt.

_________________
« Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie » Blaise Cendrars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikii
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 351
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mar 10 Nov - 23:08

C'est intéressant la précision que tu apportes

(je poste le chap 14 de christian&luna dans quelques minutes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rock-stella
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 234
Age : 26
Localisation : Là où y'a rien d'intéressant qui se passe --' aussi appelé Finistère. Brest plus exactement.
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mer 11 Nov - 14:55

Aller Noyan ! T'as pas pu écrire la suite hier soir (dans le noir, trop compliqué en effet...) mais maintenant... enfin, après la nouvelle qu'on viens de reçevoir... ='(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikii
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 351
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mer 11 Nov - 21:30

Oui met nous la suite, pourqu'on puisse s'évader =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leaves
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Masculin Messages : 1176
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Jeu 12 Nov - 18:08

Je vous préviens vous qui lisez ma fic's, de rester bien accrocher à vos chaises, fauteuil ou canapé, car il y a un éclaircissement sur les personnages. vous voilà prévenu, alors bonne lecture

Edit : ce qui est en italique est un flashback






« Il faut continuer à avancer dans ce sombre moment » telles sont les mots qu'avait dit l'homme au cheveux en bataille, et qui résonnait dans la tête de Nicolas. Il tenta se reprendre en main.
-Franky, David n'est pas bien. On va rentrer, dit l'homme chauve.
-D'accord, on s'appelle plus tard timo, répondit l'homme aux cheveux en bataille.

Nicolas prit la route lui aussi, pour aller dans l'une des maisons en Allemagne de son oncle. Là-bas, dans les affaires de son oncle, il avait tout retrouver. Son oncle avait commencé à être fan de Panik quand il avait 17 ans environ. Presque 40 ans écoulé depuis cette période de sa vie, mais son oncle avait toujours la même admiration envers eux.

« Mikael était un homme bien. Ton oncle t'aimait plus que tout. » avait dit en allemand une voix dans le dos de Nicolas. Nicolas se retourna. Et il vit ce grand homme, il regardait l'album de Panik, c'était lui, Juri. Et il se souvint de lui.

Nicolas avait six ans, il a passé des vacances chez son oncle, qui élaborait son prochain film dans sa résidence de Hambourg. Et un soir, Juri vint chez son oncle. Nicolas avait de grands yeux face à ce géant blond. Il avait peur, mais il était aussi fasciné par lui. La soirée était rythmé de rire et de discussion sérieuse. Nicolas qui savait danser avant même de marcher avait une passion pour la musique, le chant et évidemment la danse. Mikael le dit à Juri, et dit à son neveu que Juri avait fait parti du groupe qu'il a adoré. Juri devant les yeux pétillant d'admiration de garçon dit par l'intermédiaire de son oncle : « Si tu veux demain, tu viens chez moi je t'apprend quelques trucs à la batterie. »
Nicolas sentit son coeur explosé, un vrai musicien voulait lui apprendre de la musique. Le regard de son oncle envers Juri voulait tout dire. Mikael écoutait aveuglement les choix musicaux de Juri, signe de l'estime qu'il avait envers lui. Nicolas supplia son oncle, qui refusa, car il devait voir les deux personnes qui s'occuperait de la bande original de son film. Juri demanda qui était ces personnes, et Mikael lâcha deux noms qui ne voulait rien dire pour Nicolas « Timo und David ».
Juri prit son portable et passe un coup de fil. Une fois, l'appel finit, il dit quelque chose en allemand à Mikael. Nicolas regrettait amèrement de pas comprendre ce qui se passait, mais avec le recul il savait que c'était l'un des moments décisifs dans sa vie.

Le lendemain, Mikael et Nicolas allèrent dans une petite maison apparemment sans grand importance. Une fois, entrée à l'intérieur, un homme énergique bouscula Juri, qui avait ouvert la porte, pour prendre Mikael dans les bras. 3 ans d'amitié et ils se sautaient dans les bras comme s'ils s'étaient toujours connu. Nicolas vit au fond de couleur ce garçon au long cheveux noirs et aux yeux bleus, quand leur regard se croisa il lui fit un grand sourire, puis un petit signe de la main en guise de salut. Mikael présenta l'homme hyper énergique sous le nom de Timo, et l'homme au bout du couloir comme David. Pendant que Mikael s'installa à une table du studio personnel de Juri, Nicolas alla dans l'autre salle. Deux destins étaient en jeu. Mikael était un jeune producteur et réalisateur, et sa maison de production risquait beaucoup avec ce film. Nicolas lui prenait goût à la musique. L'après-midi passa, et Nicolas parlait à Juri grâce à la batterie.


Nicolas se souvint de ces heures passait avec Juri, pendant lesquelles il a appris la batterie et l'Allemand. Juri avait changé ces dernières années, Nicolas avait négligé son maître quand sa carrière prit son envol et qu'il prit en charge quelques fonctions de la maison de production de son oncle.
-L'usage veut qu'on se salue au moins, il me semble, dit Juri.
Nicolas prit Juri dans ses bras.
-J'apprécie de témoignage d'amour, mais j'ai quand même 60 ans, je suis plus aussi résistant qu'avant
-Désolé.

_________________
« Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie » Blaise Cendrars


Dernière édition par Leaves le Mar 17 Nov - 2:51, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikii
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 351
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Jeu 12 Nov - 21:25

oh l'idée est géniale!
Le mélange de génération, la musique au centre de tout ça.
C'est vivant.

Enfin au début, j'étais paumée, j'ai du relire pour comprendre, mais maintenant ça va =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leaves
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Masculin Messages : 1176
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Jeu 12 Nov - 21:39

merci

en commençant la fic's je mettais demander comment ils deviendrait
mais je pensais pas que ça se passera comme ça enfin pas si tot du moins.
donc voilà l'histoire est en 4D il y a le moment ou Mikael et mort et la vie de Mikael et Nicolas
donc c'est sur 2 tableaux.
Nikii qu'est ce que tu as eu du mal à comprendre ? pour pouvoir eviter ces erreurs.

_________________
« Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie » Blaise Cendrars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikii
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 351
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Jeu 12 Nov - 21:43

j'ai dut mal à repérer entre les différents tableaux.
Pourrais tu mettre quelques indications de lieux et d'époques s'il te plait, sinon je relirais plusieurs fois, ne t'inquiètes pas =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cc622
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1751
Age : 25
Localisation : Sur un toit avec Marie et Kloé, à regarder les étoiles avec un verre de rosé...
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Ven 13 Nov - 0:39

L'idée est sympa Noyan Smile
Franchement, c'est bien pensé =)

Par contre, je me suis un peu paumée dans les personnages au début moi ^^
Et quand c'est du discours, faudrait que tu mettes des indications, genre des _ , sinon j'ai tendance à croire que ça fait partie de la narration ^^

Mais j'aime, continue =)
J'attends de voir la suite =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://other-theory.skyrock.com
rock-stella
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 234
Age : 26
Localisation : Là où y'a rien d'intéressant qui se passe --' aussi appelé Finistère. Brest plus exactement.
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Ven 13 Nov - 23:18

Yeah, Timo le chauve, that's so fun ! Sinon, pour le reste, j'suis pas trop étonnée étant donné les spoilers...^^T'écris bien =) Tout ce que je j'ai a dire. Et c'est sur, ton idée est pour le moins originale.
Ouais, j'pense que tu pourrais mettre peut-être une autre police ou un p'tit signe pour nous signaler le passé et le présent. J'tiens a avoir un MP pour la suite Wink Hâte de savoir la suite. Au fait, j'ai décidé de taper mon chap là, et... Y'aura p't'être une surprise pour toi =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leaves
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Masculin Messages : 1176
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mar 17 Nov - 2:55

Voilà la suite tant attendue, c'est l'épisode le plus sombre je trouve.
les flashbacks sont en italiques.




Nicolas entre dans cet immense salon lumineux. Le sol en marbre blanc semblait briller tout seul. Timo était assis dans un des deux fauteuils entre la baie vitrée et la porte du bureau de Mikael, qui ressemblaient à des trônes, et dans lesquelles ils ont refait le monde pendant des jours et des nuits. David lui était à 15 mètres de là, et jouait une mélodie qui résonnait dans toute la maison. Juri et Jan était au bar entrain de boire. Linke assit dans un canapé dévorant un livre. Franky était posté droit comme un piqué devant la gigantesque baie vitrée.
Une femme blonde d'une cinquantaine d'année entre dans salon escorté d'un garçon âgé d'une vingtaine d'année. Jan titube jusqu'à la blonde et lui dit
-Hallo Stella !
-Salut, c'est t'as bu combien de bouteille parce que mon dieu tu pourrais désinfecter des plaies par ta simple haleine, répond la blonde qui se faisait dévisager par David.
-Salut papa, dit le jeune homme à David.
-Salut Fred, répond le pianiste.

Timo regardait la scène du coin de l'œil sans geste, ni mot. Il semblait s'être tellement refermé, aucune de ces personnes n'était insensible à la situation, mais comment surmonter ce traumatisme qui les a fait s'effondrer et soutenir en même temps cet homme qui s'était décomposé. Jan tituba à travers la pièce, en bousculant plusieurs meubles.
« Mein Gott ! Couchez-le, il a besoin de cuver ! Au moins, il nous fera plus chier. » avait dit Timo sans retenu. Fred et Nicolas s'empressèrent d'attraper Jan et l'emmener dans une des nombreuses chambres de l'étage.
Timo se lèva, fit un signe de tête à Stella qui le suivit dans le bureau à Mikael. Un bureau finement décoré de bois vernis et décoré d'or. Timo fit s'assoir Stella au bureau, et alla de l'autre coté sans oser s'assoir dans le fauteuil. 23 ans auparavant, Mikael était assis dans ce fauteuil, Timo debout à ses côtés et Stella était assise en face, pour parler de l'avenir de Fred. 23 ans avait passé, Mikael avait commencé à passer le relai et maintenant, il était mort, mais Timo tenait sa position comme il y a 23 ans.

-Stella, tu étais une amie à Mikael. Aujourd'hui, je ne peux plus supporter le fardeau qu'il m'a laissé. Je n'ai jamais compris pourquoi il avait osé me dire ça il y a pas mal d'année maintenant, dit Timo comme s'il l'implorait.
-Que veux-tu me dire, tu m'inquiètes.
-Stella, tu te souviens quand Nicolas avait 2 ans, il avait été kidnappé par son père.
-Oui.
Cet épisode de la vie de Mikael était le pire mais aussi le plus important pour lui. Son beau-frère kidnappa Nicolas quand il avait 2 ans, pour l'emmener en Algérie. Mikael, grâce à son métier, rencontrait bons nombres de personnes, des fans, des professionnels du cinéma et des habitants des régions où il descendait. À cet période, il fit un véritable affaire internationale de cette histoire, réclamant le retour de son neveu. Ne supportant plus la vision de sa soeur qui se dépérissait, il bascula dans un tout autre type de morale. Mikael s'entoura de personnes avec une moralité douteuse, laissant sa soeur aux soins de Timo et Franky. Mikael qui n'a de but que retrouver son neveu traversait le but pour le travail et pour monter un commando pour récupérer cet enfant.

Il est 2h du matin un avion spécial atterri, se délestant de 16 personnes. Puis, l'avion reprit la direction de la France. Il est 2h45 du matin, un coup de fil résonne dans la maison de Mikael, qui ne tarda pas à décroché. À peine eut-il raccroché, qu'il prit un sac, se dirigea avec hâte à sa voiture pour prendre un avion. Une fois, arrivé en Algérie, Mikael retrouva les 16 hommes. Sa voiture arriva dans la rue, le signal pour attaquer cette maison avait été lancé. 36 personnes vivait dans cette maison. Des cris, des hurlements, des prières résonnaient dans la nuit noir. On comprenait aisément le message, ils voulaient protéger les leurs ou au moins leur vie. Mikael sortit de sa voiture, se dirigeant d'un pas décidé à l'intérieur.
Le sang avait repeint les murs, les cadavres recouvrait le sol. Ces cadavres n'avait que l'effroi sur leur visage, mais Mikael les regardait froidement. Savait-il au moins que c'était des humains tout comme lui ? Ou la fureur de l'enlèvement lui avait ôté toute humanité ? Mikael se dirigea vers la porte de la cave qu'on défonça. 2 hommes précédèrent Mikael dans l'escalier de la cave. 5 hommes protégeaient Nicolas et son père. La cave fut envahi par les hommes à Mikael. Le père de Nicolas s'avança pour parler à Mikael :
-Mikael, tu ne peux pas me tuer comme tu l'as fait avec ma famille à l'étage.
-Qu'est ce qui m'en empêcherait ?
-Tu ne ferais pas ça à ton neveu, dit le père de Nicolas.
-Rend-moi Nicolas et tu auras peut-être la vie sauve, répliqua froidement Mikael.
-Nicolas, va avec tonton Mikael.
-Je peux te confier un secret, demanda Mikael en chuchotant à l'oreille du père de Nicolas.
-Qu'y-a-t-il ?
-Tu es condamné de toutes manières, on ne reprend pas un fils à sa mère.
Le regard du père de Nicolas se remplit d'effroi. Quelques mots qui semble anodin, mais très compréhensible. Mikael prit Nicolas dans ses bras, plaquant les yeux du petit dans son cou pour l'empêcher de voir. Un couteau fut levé, puis descendit doucement comme la neige virevoltant au vent. Puis, aussi vif qu'un aigle passant à l'attaque, le couteau caresse la gorge du père de Nicolas sous le regard insensible de Mikael. Le sang traversa la pièce.
Mikael s'empressa de sortir de la maison, qui n'abritait que des cadavres. Puis, Mikael fit entrer Nicolas dans la voiture, puis entra lui aussi. La voiture se dirigea vers l'aéroport. À la porte de l'avion, Julia la soeur à Mikael et mère à Nicolas, patientait en compagnie de Timo et Franky. Mikael sortit de la voiture, puis fit sortir Nicolas. Julia s'illumina d'une sourire, le moment avait été dur, mais la joie qui irradié de Julia, suffisait à nettoyer la conscience à Mikael. Julia serra tellement fort Nicolas, pour s'assurer qu'il était là que ce n'était pas un mirage, ou un jeu de son esprit, mais il était là. Franky accompagna Julia à l'intérieur, Timo alla vers Mikael.
-Tu as franchement fait quelque chose d'incroyable aujourd'hui, dit Timo à Mikael.
-Non, j'ai juste protégé les intérêts des miens.
-Oh ! Tu as un belle tâche là, dit Timo en désignant une tâche rouge.
-Zut ! Il m'a tâché. Mais au moins il n'entachera plus nos vies.

_________________
« Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie » Blaise Cendrars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikii
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 351
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mar 17 Nov - 21:30

Ah ouai quand même un petit glauck je trouve!
Youpi j'ai tout compris du premier coup!
C'est super intéressant en faite de passer d'une époque à une autre.

Bonne suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cc622
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1751
Age : 25
Localisation : Sur un toit avec Marie et Kloé, à regarder les étoiles avec un verre de rosé...
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Mar 17 Nov - 23:47

J'aime bien Smile
Il y a beaucoup de persos donc je me perds dedans un peu xD
J'imagine que ça ira mieux avec la suite =)
Sinon, c'est beaucoup plus clair avec les italiques !
C'est niquel comme ça =)
et j'aime bien le " zut ! il m'a tâché " xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://other-theory.skyrock.com
Leaves
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Masculin Messages : 1176
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Jeu 19 Nov - 18:43

Désolé, je comptais le rendre plus joyeux, mais mon inspi veut pas encore, mais bon ça commence doucement à sortir du tourbillon de noirceur qu'elle a connu lors du chapitre précédant.
Rappel : les flashbacks sont en italiques





Une semaine s'était écoulé depuis la mort de Mikael et des secrets se dévoilent. Une procession serpente dans les rues de Heidelberg, ville préférée de Mikael. En tête de cette procession, Panik et Nicolas mené cette file sans fin. Ils passèrent sur le pont Karl-Théodore.

Nicolas avait 6 ans, à cette époque, Mikael cachait à son neveu le monde dans lequel il vivait. Il ne savait que trop bien, que ce monde n'était que perversion qui se rythmait entre notoriété, argent et pouvoir. Ce n'est pas un monde pour un enfant, alors il l'éloigna tant que possible, mais Nicolas était chez Mikael pour un séjour, et pour retrouver son maître d'arme en musique, Juri.
Une belle journée d'été sur les bords du Neckar, Mikael montrait le chemin des philosophes à Nicolas en compagnie de David et Timo. Ils se dirigèrent vers le château d'Heidelberg.
Arrivée en haut, sur l'une des terrasses du château qui permet de voir la ville, Mikael met Nicolas sur le rempart, et lui présente le monde. Mikael dit à Nicolas :
Nico, je t'adore. Tu comptes énormément pour moi. Peu importe ce que tu fais, ce que tu deviens, je reste avec toi … Regarde ce monde ! Un jour, tu auras ce monde, je te laisserais tout ça. Tu vivras comme tu l'entendras sans avoir à te soucier du lendemain.

Ce souvenir revint à Nicolas comme un raz-de-marée détruisant tout sur son passage. Sa vision se troubla, ses jambes ne le portaient plus. Son coeur semblait vouloir battre pour Mikael, juste pour qu'ils puissent vivre plus de moments ensemble. Franky tendit sa main à Nicolas pour l'aider à se relever. Nicolas se releva, et sentit quelqu'un le prendre par l'épaule. Il tourna sa tête et vit Timo, qui le regardait. Ce regard disait tout, la douleur qu'il avait, la joie qu'il avait partagé avec Mikael, mais il disait surtout à Nicolas qu'il resterait à ses côtés. Ce message avait été donné il y a des décennies à Timo par Mikael, bien avant que leur vie ne se croise, quand Mikael n'était qu'un simple fan. Nicolas se rappelait aussi de sa mère.

Ces souvenirs remontaient à loin, il n'avait que 8 ans. Ce jour-là, son oncle était en France avec Juri, David, Timo et Franky en France. Nicolas joué de la batterie avec Juri, il était fier de montrer ses progrès à son prof. David était à côté prenant plaisir à faire un bœuf avec l'apprenti batteur. Timo et Mikael passaient leur temps entre regarder les DVD de scrubs et les conneries en tout genre. Franky était parti en compagnie de Julia faire des courses.
Ce moment-là avait donné le sourire à tout le monde, Juri imitait grossièrement David jouant de la guitare, pendant que Timo et Mikael regardait la scène en rigolant bêtement. Le téléphone sonna, la musique s'arrêta, et Mikael décrocha le téléphone. Le sourire de Mikael s'effaça brusquement, il se laissa tomber, et raccrocha le téléphone. Une seule seconde qui semblait ne pas avoir de fin. Quand Mikael reprit conscience de la réalité, il était par terre Timo et David autour pour veiller à ce qu'il n'est rien, Juri rassurait tant bien que mal Nicolas, mais Juri semblait tellement inquiet que rien n'y faisait, même ses mots qui se voulait rassurante ne l'était pas. Mikael n'expliqua rien à personne, il avait seulement dit qu'il devait prendre la voiture. Timo l'aida à se relever, David qui semblait être de mèche avec Timo courut dans l'entrée prendre les clés de la voiture à Mikael ainsi que ses affaires. Quand il revint, il dit :
Si tu veux partir dans cette état, je t'accompagne.
Mais c'est moi qui conduit, rajouta Timo feignant un sourire.

Mikael ne protesta pas. Tous les 5 prirent la voiture. Timo au volant de la berline de luxe, Mikael à côté pour lui indiquer le chemin. Juri était compris sur la banquette arrière, David guettait l'état de Mikael, Nicolas s'inquiétait ne pas comprendre la situation.
Ils arrivèrent dans un hôpital. En marchant vers l'entrée, Mikael avait dit ce qu'il se tramait à David. Quand ils arrivèrent aux urgences, un médecin vint vers Le petit groupe, et leur annonça qu'une voiture avait grillé un feu, que Julia, la soeur à Mikael, était dans le coma, que Franky n'a que de légères séquelles. David, Juri et Nicolas allèrent voir Franky, pendant que Timo et Mikael allèrent chez Julia.
Elle était belle, paisible telle un ange, mais tous ces tuyaux qui était relié à elle ressemblaient à des chaines. Timo fondit en larme en la voyant. Timo avait tellement vécu avec elle. Il se disputait sans cesse avec Franky pour être près d'elle. Timo aimait cette jeune femme brune, il aimait tant l'admirer quand elle jouait avec l'ondulation de ses cheveux, il aimait la contredire quand elle critiquait sa coupe, il aimait jouer avec Nicolas, il aimait s'en occuper sûrement parce qu'ils avaient les mêmes occupations. Maintenant, elle était allongé là sur ce lit, tellement immobile, ça ne ressemblaient pas à la Julia qu'il connaissait. Il la connaissait vivante, pétillante, hyperactive. Une seule chose prouvait que c'était elle, ce léger sourire qu'elle avait, Julia était celle dont le sourire ne s'éteignait jamais.
Un sonnerie retentit, des infirmières entrèrent bousculant Mikael et Timo hors de la chambre. Franky se réveillait douloureusement. Un médecin entra dans la chambre à Franky, et annonça sans tact la mort à Julia. Cette nouvelle était une véritable poignard pour ses deux prétendants qu'étaient Franky et Timo. Mikael semblait devenir vide, il avait perdu toutes contenances, celle qui l'avait soutenu dans ses rêves, celle qui l'avait protéger, celle qui lui offrait un refuge quand le monde était trop oppressant avait disparu.
Lors de ses funérailles, Mikael dit d'elle : « Elle a été un ange, a vécu ainsi, maintenant elle a été appelé par les anges. Ô céleste souverain qui emporta notre ange descendu sur Terre pour nous offrir l'espoir, veille sur elle comme elle a veillé sur les seins. Ô sublime ange qui fut et qui restera à jamais ma soeur, rassure-toi je m'occupe de ton fils je lui donnerais tout ce que tu espérais pour lui. La nouvelle de ta mort était un choque pour nous, et d'autant plus que tu portais la vie en toi. Dieu prit la vie à quelqu'un qui portait la vie. »

_________________
« Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie » Blaise Cendrars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikii
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 351
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Jeu 19 Nov - 19:03

Je suis contente d'en apprendre plus sur les personnages et leurs relations.
Tu as l'air de bien connaître la ville =)
Oh! La dernière réplique me laisse sans voix. Comment tu tournes tes phrases avec les anges, c'est super beau.

Allons nous savoir de qui Julia était enceinte??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leaves
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Masculin Messages : 1176
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 30/03/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Jeu 19 Nov - 19:29

ptet bien que oui ptet bien que non mais pas dans l'immédiat ce qui est sûr c'est que l'ambiance glacial qu'il y a dans le chapitre précédent reste en relation avec ce dernier évènement.

et Heidelberg n'est pas si loin de strasbourg, c'est une superbe ville. en plus cette terrasse du chateau est juste magnifique, on voit toute la ville et les alentours. bref ! je vais pas remplacer l'office du tourisme.

_________________
« Je ne trempe pas ma plume dans un encrier mais dans la vie » Blaise Cendrars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rock-stella
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 234
Age : 26
Localisation : Là où y'a rien d'intéressant qui se passe --' aussi appelé Finistère. Brest plus exactement.
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Jeu 19 Nov - 19:55

O.o...
Pour commencer, c'est vrai qu'c'est un peu glauque les flashsback du chapitre trois (l'espère que j'me goure pas dans la connotation lol) mais c'est pas plus mal, ça change des fic's légères...
Le "zut, il m'a tâché", j'aime beaucoup aussi xD
J'ai enfin compris maintenant le meessage où tu m'as dit que Timo était aigri et que Fanky et lui se disputaient pour une fille =) mais c'est triiiisteuh !
Ton intrigue est vraiment bien trouvée j'trouve, parce que c'est assez galère de connaître avec précision le passé, le présent et le futur des perso' qu'on met en scène (surtout quand, à la base, on les connais pas vraiment...)
Bon, je redis encore une fois : t'écris très bien^^j'aime les tournures de phrase que t'utilise =)
Et puis pour finir... Oh-Meine-Gott !! Hum... Bon, rectification, finalement, la mère de Fred n'est pas vraiment une pouf xD Toutes mes excuses à Stella lol Alors là, j'avoue que je suis trèstrèstrès contente, comme tu peux t'en douter xD

Merciiiiiiiii !!! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nikii
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 351
Age : 23
Date d'inscription : 24/07/2009

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Jeu 19 Nov - 20:00

Perso je connais pas du tout, donc si tu veux faire un peux la promo de la ville dans tes chapitres moi je dis oui XD

Ecris bien, je posterais peut être la suite de Luna ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cc622
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1751
Age : 25
Localisation : Sur un toit avec Marie et Kloé, à regarder les étoiles avec un verre de rosé...
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   Jeu 19 Nov - 23:42

Sympa la suite =)
C'est intéressant avec les flash backs, t'as vachement d'inspiration quoi x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://other-theory.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fiction] L'histoire d'un être aimé   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fiction] L'histoire d'un être aimé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction] Ryeowook's Story (One Shot - Super Junior)
» [Jeu] Histoire à choix de réponse (prise 2)
» l'histoire de la slide hawaïenne
» [Vidéo] Emission "Toute une histoire"- Tokio Hotel (19.12.08)
» [fan fiction] depuis se jour ou tout a changer ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.Panik-Music.fr :: Divers :: Fan Fictions-
Sauter vers: