Forum francophone sur le groupe allemand de néo-métal/Rock
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [FanFiction] La Valse Vie de Vienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
cc622
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1751
Age : 25
Localisation : Sur un toit avec Marie et Kloé, à regarder les étoiles avec un verre de rosé...
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Ven 2 Jan - 1:24

Haha elle est super sérieux Very Happy

Ha pis Juri et la référence à l'horoscope mdrr What a Face
J'adore Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://other-theory.skyrock.com
esiol
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 213
Age : 27
Localisation : Brest
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Ven 17 Avr - 0:19

arg
j'en ai marre, je comprend rien U_U
J'ai tout lu d'un coup mais vraiment t'imagine pas le nombre astronomique de trucs qui m'échappent.
- j'ai mis je sais pas combien de temps à comprendre que David c'était pas Michi
- j'ai pas capté pourquoi David s'était barré et tout
- par contre j'ai capté qu'il avait 27 ans et la fille 26
- j'ai entièrement pas capté pourquoi les autres lui en veulent et tout
- j'ai pas capté pourquoi il est dans la merde, le David
- J'ai mis une plombe à capter que la personne qui parle entre guillemets quand c'est en italique, c'est la sœur de la fille, dont je ne me rappelle plus le nom (U_U)
- j'ai eu beau chercher dans les commentaires et tout, il semblerait que tout le monde ait tout capté SAUF moi --' mais étrangement ça ne me surprend pas, et, même si je ne me sens pas extrêmement fatiguée, j'espère que je ne capte rien parce que je le suis --'
- mais c'est pas tout hein, ça c'est juste ce que je me rappelle ne pas capter U_U (Dori powaaaa boulet )

En fait j'ai l'impression que tu note tout à demi mot, mais esiol très conne, donc si les mots sont pas entiers je comprendrais rien U_U
J'ai hâte de voir les retrouvailles David/... ahem... l'héroïne (oui, je sais, je suis à chier et j'ai une mémoire de merde U_U")
Et surtout j'espère que mon cerveau de blonde qu'est pas blonde me permettra de comprendre un jour Rolling Eyes

Mille pardon U_U
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maielle-et-les-pommes.skyblog.com
Lylean
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 401
Age : 27
Localisation : quelque part où il fait beau...
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Sam 18 Avr - 13:41

arf ! Rolling Eyes

Esiol, je crois que tu viens de résumer le dilemne de la plupart de mes lectrices, là....


[ Lylean, le retour... ]


t'as raison, je note tout à demi mot pour pas dévoiler mon intrigue. ... En fait, t'as résumé tous les points que je fais exprès de laisser dans l'ombre. What a Face

je mérite des baffes.

J'vais essayer de résumer :

- David a bien 27ans et elle 26.

- J'ai fait exprès de brouiller les identités entre David et Michi au début du chap 2, mais, à te lire, j'ai l'impression que j'ai un peu exagéré... Rolling Eyes

- A l'époque de l'histoire ( disons ... 2015 ) David a quitté le groupe depuis 3 ans. Michi fait le lien entre lui et le reste du groupe, car David continue toujours a composer les musiques de Panik. Mais en parallèle, Michi l'aide dans une autre magouille.
David ayant voulu faire une pause dans ses magouilles ( qu'il appelle son "projet" ), il s'est rendu a Vienne pour participer incognito à un concours de musique classique où il a rencontré une jeune violoniste.

- Cette jeune héroine de 26 ans surprend par son talent et est assaillie dans les jours qui viennent par une horde de journalistes et de gens qui veulent la recruter pour leurs orchestres.
Sauf qu'elle envoie balader tout le monde...
Et elle a également une facette cachée beaucoup plus mystérieuse qui la pousse à aller se balader en pleine nuit dans les rues, la fait grimper aux murs comme un ninja ou se servir d'un sabre japonais. Elle a visiblement développé ces talents inattendus avec un vieux maître d'armes japonais, qui lui a enseigné le kendô et d'autres choses...

> note : te casse pas la tête pour son nom. Elle n'en a pas.
J'ai mis un temps fou a lui en trouver un, mais comme ça fait plus de 150 pages que j'écris "Elle", j'ai décidé de ne révéler son identité qu'à la fin de l'histoire.^^

- Le monde de la musique de mon histoire ( en 2015 ) est devenu très compliqué. Les artistes n'ont pratiquement plus de liberté car une très grosse machine industrielle ( qui existe vraiment ! mais je l'ai diabolisée dans ma fic' ) règne et impose sa loi. On ne peut pas y échapper.
Panik a évolué en même temps que cette grosse "pieuvre", et a subi les conséquences.

> c'est un peu comme l'arrivée d'Hitler en Allemagne où il a progressivement instauré le nazisme et réduits les libertés, en fait.
Disons que ma pieuvre, c'est Hitler et tout le totalitarisme du 3è reich ; et Panik, c'est des résistants allemands qui réussissent encore à diffuser leurs idées sans se faire prendre.

Breffouille : pour survivre la dedans, nos 6 musiciens ont dû faire des choses pas très drôles, et ils sont passés par beaucoup d'épreuves.
Alors quand David les as lâché pour mettre a exécution son "projet", les autres se sont sentis trahis et du coup, ils lui en veulent à mort.

-La dessus vient se greffer un traumatisme plus ancien encore, qui a touché tout le groupe, mais plus particulièrement David.
C'est pour ça qu'il a décidé de quitter le groupe après plusieurs années, car il a l'intention de punir le responsable... sans rien dire aux autres.

voilou !

Ca va mieux Esiol ?

N'hésite pas à demander si tu comprends pas...
Idem pour les autres.

J'esssayerai de poster pendant les vacs. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MA'lice
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Féminin Messages : 1572
Age : 24
Localisation : Paris / 08
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Sam 18 Avr - 16:00

WHAOUH O_o
Moi j'avais pas compris tout ça, de toute façon à un moment je vais tout reprendre parce que là je m'y perd x)

_________________

La science a-t-elle promis le bonheur ? Je ne le crois pas. Elle a
promis la vérité, et la question est de savoir si l'on fera jamais du
bonheur avec de la vérité.
- Zola -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/ma-lice/
esiol
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 213
Age : 27
Localisation : Brest
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Dim 19 Avr - 14:29

HALLELUJA ! Je te aime !! Ça va beaucoup mieux, merci !!!!! Maintenant j'ai encore plus hâte de voir la suite :p pom pom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maielle-et-les-pommes.skyblog.com
Nelly
Revolution OR
avatar

Féminin Messages : 981
Age : 26
Localisation : Paris mais souvent entre deux étoiles ou deux nuages
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Dim 19 Avr - 15:00

Bon alors maintenant je peux commenter! ^^
Depuis hier j'ai TOUT lu (entre temps je suis sortie donc j'aurai dû finir hier mais tant pis)

Je tiens à te dire que je me suis laissée emporter par ton écriture mais vraiment. Je ne dis pas ça pour faire lèche-botte, hein.
Des fictions j'en ai lu beaucoup mais aucune ne m'a jamais autant marquée que celle là (enfin si peut-être une mais ça n'a quasiment aucun rapport avec la musique, panik ou tout autre groupe ^^)
Tu vois, j'étais tellement emportée que je n'arrivais pas à décoller mes yeux de l'écran ou changer d'onglet pour pouvoir faire ma philo. J'étais même plus qu'agacée quand quelqu'un venait me déranger dans ma lecture, c'est dire à quel point j'étais enrôlée dans ton histoire, tes personnages.
J'ai tellement adoré tes premiers chapitres, ceux où l'on est LE personnage, ceux où on a ressenti la musique nous envahir comme elle a envahi le public. Je te l'avoue, j'ai vraiment cru être ta violoniste, j'ai cru entendre sa jumelle ... j'étais vraiment dedans et toute entière en plus.

Ta plume est fluide et compréhensible. Tu ne pars pas dans de longues phrases complexes qui pourraient nous faire perdre le fil de la lecture. Non franchement j'adore.

Le seul point noir c'est que par moment c'est ton histoire qui est un peu ... confuse. C'est sûrement fait exprès mais comme on s'y perd ça peu parfois être agaçant de ne pas comprendre.
Pour ne pas qu'il y ait de méprise je vais m'expliquer plus clairement!
Je ne veux pas que tu nous déballes l'histoire toute faite, non non, mais que les choses soient un peu plus expliquées.
Fin je ne sais pas comment bien te le dire en fait. Le seul moment où j'ai compris certaines choses c'est là il y a même pas dix minutes, en lisant le poste que tu as laissé à esiol pour lui expliquer.
Je pense que tu aurais peut*être mieux fait de l'expliciter dans ton histoire plutôt que de faire un post à part. Tu .. vois?

Non mais ça fait hyper méchant ce que je dis mais .. ne le prends pas comme tel, hein. C'est juste que j'ai un peu de mal à m'exprimer et donc je dis des choses qui pourraient être mal prises alors que ça n'était pas du tout mon intention.

Bref .. jme tais mais en tout cas, sache que ton histoire est un véritable coup de cœur Love et que j'ai hâte de lire la suite!!

GROSSES POUTOUILLES CHOCOLATÉES !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-souz-nel-xx.skyrock.com/
MA'lice
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Féminin Messages : 1572
Age : 24
Localisation : Paris / 08
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Mar 21 Avr - 0:53

Allez, je respire un bon coup, je vais écrire ce commentaire au fur et à mesure, faire des pauses pour être sur de ne rien oublier, je relis tout parce que j'en avais envie, parce que j'avais oublié des parties et que je voulais de nouveau entrer dans ta fiction
Alors commençons, le début, mon dieu, c'est extraordinaire, j'ai l'impression de la voir jouer, de les voir, de vois leurs sourires et leurs pleurs, et tes mots font la musique dans ma tête, à chaque mot je vois le mouvement de la violoniste, et là je prends de longue inspiration pour attaquer la suite (je suis page 6 là xD), continuons...
J'en suis page 8 maintenant, tu utilises des mots courants et je trouve que ça colle, il n'y a pas de "surchage", c'est agréable et fluide à lire. Je rentre à nouveau dans l'histoire, et je suis en train de me poser plein de questions en me disant "mais p'têtre qu'elle le dit après ?!"
Page 10 maintenant, et je dois dire que j'arrive à garder le fil même si tout s'entremêle (avec une agilité déconcertante je dois dire) et que ce n'en est pas moins déroutant
(Je maintiens que le garde du corps des Panik ne s'appelle pas Saki mais Maik, ça me stresse de voir Saki écrit xD)
Page 12, J'avais zappé que Michi mourait, je n'étais pas préparé...
Page 14, voilà je commence à lire ce que je n'avais pas lu (Alors comme ça David est bi ? What a Face ... *BAAF*) J'adore la colère de Juri, j'ai l'impression de le voir, de voir son visage, de le sentir éprouver ses différentes émotions tout aussi contrasté, raaaah, j'adore
Page 15, Oh Putain, Oh Putain, je tremble, je n'arrive pas à m'exprimer, je ne sais pas, mais 'fin... Oh Putain
Page 16, NAN MAIS CA NE VA PAS ?! C'est quoi ce suspense, cette tension que tu instaures, nan, mais je suis AB.SO.LU.MENT pas d'accord *fait les gros yeux*
Page 17, T'as dû t'éclater à écrire ce chapitre, tellement il est drôle x)

Bon... même si je n'ai pas suivi, ce n'en est que meilleur de te reprendre après ces mois passés, et je n'ai qu'une seule chose à te dire "Mais postes nous une suite là ! Je veux que David se fasse défoncer, qu'on nous explique un peu mieux son passé et celui de la jeune fille. Qu'ils se marient, qu'ils aient pleins d'enfants et qu'y ait un joli happy-end. Comment ça ce n'est pas possible ? Maiiiiiiis... Bon qu'au moins que quelques petites choses s'arrangent *yeux du chat potté dans Schrek*"

_________________

La science a-t-elle promis le bonheur ? Je ne le crois pas. Elle a
promis la vérité, et la question est de savoir si l'on fera jamais du
bonheur avec de la vérité.
- Zola -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/ma-lice/
Lylean
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 401
Age : 27
Localisation : quelque part où il fait beau...
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Mar 21 Avr - 18:08

jump cheers

deux énormes posts en guise de commentaires =)
Boudiou!!! ça fait du bien !! Very Happy

*je vous aimeuh , mes lectrices adorées !! *

ET bienvenue à Nelly I love you


___________


Promis, je poste dans la semaine !

Mais vu que j'ai l'art d'embrouiller les choses et pas qu'un peu ; je suis en train de retravailler un peu mes chapitres 3 et 4 ( tout s'éclaire, rassurez-vous. Mais ça n'est pas fini ! ) pour être sûre que tout le monde suive bien. =)

MA'lice : pour Maik, t'es sûre ?
Ca va me faire bizarre, si je change... Me suis habituée a mon ours Saki, moi Wink
OU alors, je tue Saki.

> et au fait : Michi n'est PAS mort. Il en est pas loin, mais il a pas encore dit son dernier mot^^ héhé.


Et pour toutes celles qui se posent la question : Oui, ce sera un happy end. ( enfin... ça dépend pour qui ).
Et même un Double happy end, puisque j'ai l'intention d'écrire un deuxième tome, qui se déroulera un an plus tard.
( En fait, il est déjà commencé, mais j'me suis dit qu'au bout de 150 pages Word... voila quoi. )

Par contre, mon cerveau étant irrémédiablement tortueux, la fin du premier tome sera "en suspension".


Ca convient à tout le monde ?
Et pitié, je suis pas souvent là, mais n'hésitez pas à le dire si comme Esiol, vous vous sentez perdues. Promis, je ferais un effort.

Bisous à toutes !!!
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
Revolution OR
avatar

Féminin Messages : 981
Age : 26
Localisation : Paris mais souvent entre deux étoiles ou deux nuages
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Mar 21 Avr - 19:03

Ahaha !!! Very Happy

......

COMMENT ÇA EN SUSPENSION ??? * se retient de taper ... *

Je sens la sadique qui est en toi Lylean ...
Sois pas trop méchante, hein..? * regard larmoyant *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-souz-nel-xx.skyrock.com/
esiol
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 213
Age : 27
Localisation : Brest
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Mar 21 Avr - 19:06

moi je sens que maintenant on va toutes baver devant le PC en mourant d'impatience xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maielle-et-les-pommes.skyblog.com
MA'lice
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Féminin Messages : 1572
Age : 24
Localisation : Paris / 08
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Mer 22 Avr - 20:42

NON PAS EN SUSPENSION
NAN MAIS TU NOUS FAIT QUOI LA ?!
Je n'arriverais pas à tenir (je vais venir te hanter Twisted Evil )
Je veux une suite *yeux du chat potté*

(Michi n'est pas mort pom pom )
(suis sur pour Maik mais laisse Saki vu que tu y es habituée)

_________________

La science a-t-elle promis le bonheur ? Je ne le crois pas. Elle a
promis la vérité, et la question est de savoir si l'on fera jamais du
bonheur avec de la vérité.
- Zola -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/ma-lice/
Lylean
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 401
Age : 27
Localisation : quelque part où il fait beau...
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Sam 25 Avr - 17:31

Réjouissez vous les filles, après une longue absence, voici....

...LA SUITE !! Very Happy


C'est donc le début de la deuxième partie du chapitre 3
( Ouu, c'est long tout ça... )

Sortez les mouchoirs et détendez vous, la fin du chap 3 et le chap 4 sont pleins d'explications. S'il y en a encore qui ne comprennent pas après ces deux-là, je vous verse des droits compensatoires ^^

allez, bonne lecture !

Si ça plait ( vu que pour finir, je pars pas en vacances la semaine prochaine ) je poste =)

_______________________________________________


PARTIE 02
( « Allô, Maman ? _ Bobos ! » )


« Donc, nous disons :
- Conduite Irresponsable et Dangereuse sur la Voie Publique
- Excès de Vitesse en Agglomération
- Non Port de la Ceinture Obligatoire
- Possession d’Objets Contondants dans le but d’en faire un Usage Contraire à la Loi
- Tentative d’Homicide dans le cadre d’une Justice Personnelle
- Endommagement de Biens Publics ( la chaussée )
- Tapage Diurne
- Tentative d’Attentement à la Vie d’Agents dans l’Exercice de leurs Fonctions…
_ HEIIIN ???
Mais je les ai même pas écrasés !! Ils n’ont rien du tout !!
_ Timo, tais-toi.
_ … Non Reconnaissance des Faits par le Principal Intéressé…
_ QUOIIII ?!!!!
_ Tais-toi, on t’as dit !!
_ … Je crois qu’il n’y a rien à ajouter…
_ Si vos collègues ne veulent pas porter plainte pour Outrage Verbal à Agents, on a fini.
-répond calmement Juri au commissaire.
_ Quant à l’autre…
_ Non merci, je ne veux pas vous déranger plus.
Donnez-moi les copies des procès verbaux, j’examinerais ses tords à tête reposée.
_ Comme vous voudrez, jeune homme.
_ Merci Commissaire. –répond Juri en serrant chaleureusement la main de l’homme qui lui fait face, tandis qu’un gardien ouvre les cellules de David et des autres.
_ Dites-moi –Interromps le greffier, à qui j’envoie la note de l’amende ?
Vous êtes un groupe…
_ La musique n’a rien à voir là-dedans ! –rétorque Juri.
Ils n’ont qu’à assumer leurs conneries, oui !
Vous mettez ça sur les comptes respectifs des différents délinquants…

Délinquants, mon Dieu… songe Saki.
A son côté, Franky pense –moins fort- la même chose. Même lui s’est laissé embarquer.
Et au final, personne n’a pu, enfermés dans leur cellule – ni ne pourra- régler ses comptes avec David. Pour éviter tout accident, le commissaire a ordonné qu’on les raccompagne jusqu’au studio Universal en voiture de police.
« Toutes sirènes hurlantes ! Ca leur apprendra. » avait ajouté le batteur.

_ Merci encore, messieurs ! »

Juri a salué une dernière fois les policiers et entre à son tour dans les bureaux d’Universal, sous les regards ahuris des passants. Les sept enfin réunis ont la tête basse, Timo est rouge de honte et de rage, et de manière générale, chacun s’inquiète pour ses finances.
Ils arrivent au studio 43 épuisés. Juri, les poussant avec la batte comme des moutons guidés par un berger vers l’escalier, leur a fait monter les neufs étages à pied.

« Ca fait bizarre de revenir ici après 3 ans – Commente doucement David alors qu’ils traversent le couloir. Nom de Dieu !!
Qu’est-ce que vous avez fait à la porte ??? –Souffle t’il interloqué en découvrant le cadavre de bois, de revêtements et de métal.
_ Oh, ça ? –Dit Jan comme si c’était la chose la plus banale du monde.
_ C’est Juri. –coupe Franky.
_ Quand il a découvert que t’étais revenu. Au commissariat, en plus ! –ajoute Timo.
_ D’ailleurs… -reprend Linke, il faudrait que tu te calmes mon pote, ça fait la huitième en un mois, tu sais ? –en s’adressant à l’intéressé qui pénètre dans la pièce.

David les regarde avec des yeux ronds, effaré, et juge prudent de céder le passage au batteur qui rentre enfin dans la pièce.
Est-ce que c’est sûr que j’ai bien fait de revenir, moi… ?
En plus, je lui ai dit qu’il pourrait me cogner !
David… T’es vraiment le roi de l’embrouille…


_ Bon ! Et si tu nous disais pourquoi t’es revenu, maintenant, hein ?! –déclare le batteur d’une voix sonore.
David déglutit. Les regards menaçants de ses anciens compagnons sont vrillés sur lui.
Seul au milieu de la pièce et d’un cercle de gens assis, il a l’impression d’être au tribunal.

_ Je… Voulais vous faire écouter ça.
Il leur tend à tous des CDs gravés, sans aucune inscription.
_ Ecoutez-les chacun dans votre coin, et prenez le temps de réfléchir par vous-mêmes. S’il vous plait.
Dubitatifs, ils s’isolent cependant avec leurs casques et leurs lecteurs de disques. Anxieux, David est timidement venu se poser sur un pouf. Quand il remarque avec horreur, Juri qui le fixe, en face de lui.
_ Tu ne l’écoutes pas ? –demande –t’il timidement en montrant le CD.
_ Pas la peine. Je sais ce qu’il y a dessus. –répond l’autre dans un rictus qui ressemble ( un tout petit peu ) à un sourire.
_ Je peux, moi ? –demande Saki.
Le batteur lui tend le disque argenté sans un mot tandis que David hoche la tête.
_ … Ca les empêchera pas de te cogner, tu sais ?
_ Hm. C’est pas ce que je veux.
Je veux juste qu’ils se rendent compte que je ne les ai pas abandonnés.
_ En leur montrant que le travail qu’ils ont fait pendant trois ans, c’était rien parce que de toute manière, tu avais déjà tout composé ?! –persifle l’autre.
_ … Non… Même si j’ai tout composé, les albums que vous avez produits à cinq sont bien meilleurs que ce que j’ai fait tout seul.
_ SIX…
_ Hein ?
_ On les a produits à SIX.
_ … Pardon. –s’excuse David en repensant à Michi.

[…]

_ …Comment il va ?
_ … Stationnaire… -répond laconiquement le batteur.
Jusqu’à ce qu’il décide de passer l’arme à gauche…
_ … Il… n’a vraiment aucune chance… ?
_ …De mourir ? Oh si ! 99,999 % de chances… -attaque Juri, cynique.
_ … Juri !! Je peux te JURER que je n’y suis pour RIEN ! -plaide David, désespéré.
Je lui ai souhaité bonne route, comme d’habitude… !
Je… l’avais remercié…
Et en plus, je lui avais juré que ça serait le dernier… !
Il n’aurait plus rien eu à faire…
Le guitariste s’enfouit la tête dans les genoux, les bras croisés sur la tête.
_ … Je suis un porte-malheur… Pour tous ceux qui m’approchent.
C’est moi qui aurais dû être dans cette voiture…
Même à Vienne, j’ai réussi à créer des ennuis à de parfaits inconnus…
Et à une… Elle va m’en vouloir à mort d’être harcelée comme ça…
_ Arrêtes-tes conneries ! –le secoue la voix bourrue de Juri. Je croyais que t’avais fini ta dépression. Si c’était pour revenir avec un état d’esprit pire qu’avant, t’aurais mieux fait de pas revenir !! Fils à maman !

_ … !!!
_ C’est pour ça que t’es parti, à la base, non ?!
_ Il a raison, David. –ajoute Franky en revenant, un demi-sourire sur le visage.
Tu ne peux pas passer le reste de ta vie à pleurer ta mère.
_ Ouais, ouais… C’est du passé, tout ça ! Du passé ! –enchaîne Timo, hargneux au souvenir de sa marraine.
_ Nous aussi on est tristes, qu’est-ce que tu crois ?! –renchérit Jan.
Ca nous a pas empêché d’avancer !! –ajoute t’il, d’un air de défi.
_ Ils ont raison David. Ca suffit.
Arrêtes de courir après le fantôme de ta mère.
Si tu veux continuer à faire de la musique – dit on en agitant le CD, t’as d’autres problèmes plus urgents à traiter.
Linke est à son tour réapparu dans la pièce, un sourire aux lèvres.
_ … Merci. -souffle David.
Une lueur s’allume dans son regard.
_ Je crois… qu’en ce qui concerne les problèmes que tu évoques, Michi et moi avons beaucoup plus avancé que vous… -répond le guitariste avec un sourire énigmatique sur le visage.






_________________________


:p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelly
Revolution OR
avatar

Féminin Messages : 981
Age : 26
Localisation : Paris mais souvent entre deux étoiles ou deux nuages
Date d'inscription : 24/06/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Sam 25 Avr - 17:48

Euh .. C'est moi ou mon Juri-adoré-hyper-calme-habituellement est un s*lopard de première?
Ils sont aigris tous les uns envers les autres ou quoi?? Oo
(oui parce que c'est quand même sous sa demande que les autres se prennent un procès verbal quoi !! Oo)

Là, je comprends pourquoi Davii est parti en dépression ... sa mère quoi ... :S Certes, il est difficile de faire le deuil d'une personne chère mais plus de trois ans c'est dur quand même .. il devait y être plus qu'attaché je pense.

M'enfin .. j'ai hâte de voir quels sont ces fameux "problèmes évoqués" ...
VIVEMENT LA SUITE !!!!!! Very Happy
Tu la mets bientôt dis, hein, dis ?? * regard larmoyant de la mort qui tue *

Grosses poutouilles chocolatées ♥

PS: Trop fière de moi, suis la prem's !! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xx-souz-nel-xx.skyrock.com/
Pingoo
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1164
Age : 25
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Sam 25 Avr - 22:36

C'est trop court éè
...
J'ai rien dit ! Arrow

Nan, franchement, il est super ce chapitre !
Mais j'avoue que j'ai été un peu larguée pendant leur discussion... ^^"

J'suis curieuse de savoir pourquoi David est resté éloigné pendant 3 ans quand même... Je sais que c'est difficile de faire le deuil d'une personne chère, mais à ce point...

J'ai très hâte de lire la suite en tout cas Very Happy

Merci encore pour le chapitre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.formspring.me/Piiingoo
MA'lice
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Féminin Messages : 1572
Age : 24
Localisation : Paris / 08
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Sam 25 Avr - 22:59

C'est trop court

mais sinon j'adore What a Face

C'est normal que Juri l'engeule David a été absent pendant un petit bout de temps quand même x)

_________________

La science a-t-elle promis le bonheur ? Je ne le crois pas. Elle a
promis la vérité, et la question est de savoir si l'on fera jamais du
bonheur avec de la vérité.
- Zola -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/ma-lice/
esiol
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 213
Age : 27
Localisation : Brest
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Dim 26 Avr - 13:19

Ouaiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiis !!! Y a la suiiiiiiiiiiiiiiiiite !!! xD
Moi j'ai grave hâte de lire les retrouvailles David/la fille (comment je parle xD "j'ai grave hâte" lol)
Et pis... JE COMPREND !!! *-* un peu Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maielle-et-les-pommes.skyblog.com
Lylean
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 401
Age : 27
Localisation : quelque part où il fait beau...
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Dim 26 Avr - 19:13

suite !! Very Happy

C'est à Elle* maintenant...

et puis mon mégalomane américain préféré, qui sirote du bourbon dans un fauteuil en cuir en s'appelant "maitre du monde"...

Et ne vous inquiétez ^pas, nos Panik reviennent bien vite pour tout nous expliquer. Wink

Enjoy !

__________________________________


( Remue-Ménage à l’Hôtel du Chat Gris )


Elle avait réussi – entre deux visites et quatre coups de fil – à finir de se laver, se coiffer, s’habiller et descendre au salon.
La réceptionniste l’accueille un peu froidement.

« Mademoiselle, vous aviez demandé un petit déjeuner en salle à 8h30. Je suis navrée, mais devant votre absence, nous avons dû décommander…
_ Oh ! Cela ne fait rien. A propos !
Merci de vous être coltinés tous ces visiteurs pour moi ce matin.
Mais désormais, c’est moi qui leur dirais personnellement de rester ou partir.
Y’a t’il un coin dans cette salle, où je puisse recevoir rapidement, sans gêner quiconque ?
La jeune femme eut une moue dubitative.
Après tout, cette cliente avait été insupportable avec les visiteurs toute la matinée, et elle en avait fait les frais. Pourquoi se montrerait-elle gentille ?
_ Le coin Nord, là-bas. –répond elle sans chaleur.
_ Ah ! Merci beaucoup, ce sera parfait !
Et encore pardon pour ce matin, vraiment.
Je me suis comportée comme une enfant gâtée. Je n’aurais pas dû.
Elle… s’excuse ?
La réceptionniste reste de marbre, même si ses mains tremblent imperceptiblement.
_ Vous n’avez pas à présenter d’excuses Mademoiselle.
Ici le client est roi.
_ Roi ou pas, il faut savoir prendre ses responsabilités et reconnaître ses tords.
Je ne m’adresse pas à la réceptionniste, mais à la jeune femme : je suis sincèrement désolée de vous avoir importuné de cette façon.

Si vous voulez bien m’excuser. – finit elle en s’enfonçant dans la salle.
_ … Merci. –chuchote la réceptionniste, cette fois, vraiment surprise et convaincue de l’honnêteté de la cliente.
_ Aloors… ? Je t’avais pas dit qu’elle était sympa celle-là ? –glisse une lingère en passant par la porte de service.
_ Hmmm. –grommelle sa collègue.
_ Allez, fais pas cette tête-là, je dirais à personne que t’as sincèrement remercié une cliente ! »


De l’autre côté de la salle attenante au hall d’entrée, elle a hélé un marmiton qui repartait aux fourneaux, et attend maintenant devant la porte menant aux cuisines.
Bientôt la cuisinière en personne, femme ronde et joviale, mais au mauvais caractère, arrive, armée d’une louche à potage.
De nouveau, elle s’excuse auprès du personnel pour le désagrément occasionné.

« Bah ! Ca fait rien.
Des gens qui se conduisent comme vous le faites, y’en a tous les jours ici.
Mais c’est la première fois qu’j’en vois un s’excuser…
_ Je vous remercie vraiment. Vous êtes trop généreuse.
_ Hahahaha ! Moi ?
TOBIAS !!! Tu vas faire brûler ma sauce ! Fais attention, Sacré Nom de Dieu !! Ou tes oreilles tâteront de ma louche !!! –vocifère t’elle soudain à l’attention d’un aide étourdi.
Enfin, bon.
Généreuse, vous disiez ?
_ Hahaha… ! Oui. Malgré le mal que vous vous donnez pour régenter vos aides par la terreur, je crois que oui. –Sourit-elle.
Maintenant… Serait-il possible… ?
_ Hmm ?
_ Eh bien, dans toute cette histoire, je n’ai pas encore mangé…
Il est 11 heures, je me demandais si… Un brunch… serait…
_ Un brunch ?! Bien sûr, quelle question !! –rugit la cuisinière.
Et même la version allemande du brunch, s’il vous plait !
_ Je n’en demande pas tant ! Une simple collation tout au plus aurait suffit…
_ Ta ta ta ta. Pas de ça chez moi.
Et connaissant ces fripouilles de journalistes, ils vont revenir cet après-midi. Alors vous prenez des forces ! Je vais vous garder à l’œil.
11h-14h, le brunch spécial de la maison ! Et si l’un d’eux essaie de vous déranger dans votre repas, mon mari les jettera dehors.
NICK ! HOBB !! Aux fours !
JULES, la réserve ! FRIEDRICH !
Un brunch spécial, plus vite que ça ! »
Elle soupire. L’imposante femme est déjà retournée à son antre, martyrisant ses marmitons.

Elle va se choisir une table, un peu en retrait, près des fenêtres, là où la vue donne sur le parc.
On s’affaire aussitôt à préparer la table autour d’elle.
Songeuse, elle a le menton entre les mains.
« Ne vous inquiétez pas. –lui glisse gentiment à l’oreille un serveur.
Elle n’est pas méchante, en vérité. Juste exigeante.
Et puis, pour une fois, on a des sujets de commérages intéressants et positifs à faire ! –se réjouit il.
_ Hein ? Comment ça ?
_ Allons… C’est vous la vedette aujourd’hui !
Je vais vous dire… Si on bosse ici, nous autres, c’est pour le fric. Et la réputation.
Honnêtement, les clients puants qu’on a à longueur de journée, on s’en tape.
Y’a vraiment que pour les réceptionnistes que c’est dur. - A propos, merci pour Hilda – alors que vous, ça se voit que vous êtes pas une gosse de riche.
Et votre cinéma de ce matin, ça nous fait bien rire !!
Comme en plus, vous leur rabattez drôlement le caquet, nous qu’est-ce qu’on rigole !
Vous savez quoi ? Même si vous êtes puante cet après-midi, on vous pardonne.
C’est pour ça que la Mère Olga vous fait un brunch. Elle a beau râler ce qu’elle sait, on est content de l’aider.
_ WILHELM !! Qu’est-ce que tu fiches à importuner Mademoiselle ?!!
Va servir les clients !! –rugit la cuisinière à l’autre bout de la pièce.
_ Oups ! Bon, j’y vais. A plus tard ! » –s’excuse t’il souriant, en lui faisant un clin d’œil.

Quand on parle du loup…
Elle le suit du regard retourner en cuisine en souriant, et rencontre le regard furibond de la Mère Olga qui se détourne en grommelant.
Eh ben… L’après midi promet d’être mouvementé…


( Tactique de Chasse )



« Monsieur… ? C’est moi, Monsieur.
Au rapport, à 13 heures, comme vous me l’aviez demandé.
_ Alors ? Au fait, au fait.
_ Elle joue les divas, Monsieur. Depuis ce matin, elle se rend intouchable.
_ … On pouvait s’y attendre, oui…
_ … Mais…
_ Quoi ?! Je n’admets pas les excuses.
_ C’est que… Elle est réellement exécrable Monsieur !
Une vraie furie ! Et intelligente en plus !
_ Si vous ne voulez pas perdre votre place, ne faites pas ce genre de commentaires.
Je ne m’entoure jamais de gens idiots. N’est-ce pas ?
_ … Oui Monsieur, pardonnez-moi.
Mais elle est surprenante…
Elle… Elle a évincé Monsieur Tchekov en un quart d’heure.
_ …
_ Il… est pourtant venu avec une haute opinion d’elle, discuter très sérieusement, et elle s’est montrée très attentive !
_ … « Attentive »… Vous dites… ?
_ Oui Monsieur !
Vous savez, elle… Elle joue, la plupart du temps avec eux.
Elle fait semblant.
Mais là… Elle était vraiment très concentrée.
La lingère doit m’en dire plus, mais elle l’a évincé pour tout un tas de bonnes raisons.
Même si elle s’est montrée incroyablement froide.
_ Hmm.
_ Si je puis me permettre…
_ …
_ Je crois… Il me semble qu’elle est contrariée.
Non seulement par tout le foin autour d’elle, mais par quelque chose d’autre de plus profond.
Je crois qu’elle se défoule. Elle n’acceptera personne aujourd’hui.
_ Comment s’y prend-elle ?
_ Pardon ? Ah ! Instinctivement.
Elle réagit en fonction de la personne qui est face à elle.
C’est assez curieux. Elle ne tient pas du tout compte du type de personne, qu’il soit femme d’affaires ou bureaucrate ou autre chose… Sauf avec les moins doués.
Elle s’amuse à appuyer là où ça fait mal en faisant ressortir les stéréotypes…
Vous auriez vu ce qu’elle a osé dire à Madame De Meurthaux !
Et elle ne se met jamais en position délicate. On ne peut pas l’accuser…
Ou alors, ce serait risible, parce qu’elle démontre une chose que tout le monde connaît de la personne publique. Elle se légitime.
C’est du jamais-vu Monsieur.
_ …
_ Vous voulez vraiment y aller ?
_ Douteriez-vous ?
_ …N’Non ! Mais…
_ J’irais. Dans trois jours. Non, cinq.
D’ici là, vous la surveillez.
Et si elle fait mine de partir, vous vous débrouillez pour qu’elle ne le puisse pas.
_ … Une suggestion particulière …? Monsieur ?
_ … Faites lui… Visiter la ville…
_ Compris Monsieur.
_ Et si Monsieur Kahlil se manifeste, avertissez-moi immédiatement.
_ Bien Monsieur ! »

Clac !


Le combiné résonne en se posant sur le présentoir.
L’homme tire un tiroir, et en sort une flasque d’alcool, dont il se verse un verre.
Hmm… Du whiskey irlandais…
Il repense à ce qu’il vient d’entendre et caresse du bout des doigts le cadre d’une photo représentant une violoniste debout à côté d’un piano noir.

Alors comme ça, on est contrariée, hmm ?
Tout de même, refuser la demande de Tchekov et de L’Orchestre National Slave, ce n’est pas rien. Surtout qu’ils prennent peu de non slaves dans leurs rangs.
Lui et sa question d’« âme »…
Bah… C’est un sérieux concurrent de moins.
Sacré Piotr ! Il doit en faire une tête en ce moment.

Et pourtant, ce n’est pas son genre de se précipiter…
Mais s’il y est allé de cette façon, elle doit être vraiment exceptionnelle sur scène.
Après tout, c’est le meilleur « nez » de la profession !

Ah… ! Que n’ai-je pu te voir jouer hier !

Enfin…
Dans cinq jours, tu seras à moi.


Il déguste son whiskey en observant le Capitol Palace se détacher au loin, derrière la baie vitrée de son bureau. Ce soir, il prend le premier vol pour l’Autriche.




__________________________


Celui-ci est plus long, j'ai pensé à vous^^ =)

Esiol, n'hésite pas si t'es perdue, hein ? Wink Même par MP.

>héé oui, désolée Nelly.
Juri est super vache dans le post précédent. Et en même temps, il s'amuse ( non, en fait c'est moi What a Face ) Mais c'est parce qu'il adore ses potes. Et puis ce sont des êtres humains !! Z'ont aussi leurs mauvaises phases et leur coups de gueules !

et euuh... les procès verbaux, c'est ces idiots qui les ont cherchés, hein.
Juri fait juste en sorte que les amendes plombent pas le budget artistique du groupe ( Niark ! )

( J'aime écrire ce genre de trucs. Ca m'amuse de les engluer dans des bêtises débiles XD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
esiol
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 213
Age : 27
Localisation : Brest
Date d'inscription : 07/09/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Dim 26 Avr - 19:37

J'suis perdue ! (pour changer --')
booooooooooooon alors... euh... atta je relis >.<
ouais, alors quand elle est puante, exécrable, machin tout ça, c'est quand elle envoie bouler tous les monsieurs uppés ?

Purée j'ai hâte qu'elle retrouve Daviiiiiiiiiiiiiiiideuuuuuuuuuuuuuu !!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maielle-et-les-pommes.skyblog.com
MA'lice
Chargée des médias
Chargée des médias
avatar

Féminin Messages : 1572
Age : 24
Localisation : Paris / 08
Date d'inscription : 22/09/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Dim 26 Avr - 21:22

J'ai compris pom pom

J'ai hâte de voir la suite What a Face
Je la trouve très sympa cette *Elle, et j'ai aussi hâte de voir ce qui se passe du côté des mecs Smile

Mais elle était excellente quand elle jouait à la chieuse expldr

_________________

La science a-t-elle promis le bonheur ? Je ne le crois pas. Elle a
promis la vérité, et la question est de savoir si l'on fera jamais du
bonheur avec de la vérité.
- Zola -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flickr.com/photos/ma-lice/
Pingoo
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1164
Age : 25
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Dim 26 Avr - 22:04

Ah, là, j'ai tout compris Very Happy

Elle est géniale quand elle joue à la chieuse, cette fille pom pom
Mais je suis curieuse de voir comment elle va revoir David... Si elle le revoit uu".

J'ai vraiment hâte de lire la suite de leurs aventures =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.formspring.me/Piiingoo
cc622
Revolution PLATINE
avatar

Féminin Messages : 1751
Age : 25
Localisation : Sur un toit avec Marie et Kloé, à regarder les étoiles avec un verre de rosé...
Date d'inscription : 14/06/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Lun 27 Avr - 23:14

Ah j'adore toujours autant Very Happy
Surtout le personnage de Juri, ce type est excellent, même en gros méchant !! ^^
Puis bon, bien fait pour eux, c'est vrai qu'ils les ont cherchées xD

Quant à elle, j'aime bien son côté un coup chieuse, un coup gentille.. ^^
J'ai hate de lire la suite, c'est toujours trop court ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://other-theory.skyrock.com
Lisaaah.
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 198
Age : 23
Localisation : Montauban (Huit-deux représente ;D)
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Sam 22 Aoû - 21:55

Bon je me remet au gout du jour je viens de lire les derniers chapitres et cette Fanfic me plait toujours autant! =D
Mais à quand la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
miiss-marine
Panik FAN
avatar

Féminin Messages : 175
Age : 23
Localisation : Va savoir xP [70]
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Mer 26 Aoû - 0:27

*Arrive Essouflée*
Enfin finit:o
Bien ba, en faite, j'ai tout lu d'un coup xD. Sa doit faire une bonne heure que je suis dessus!

Bon alors pour commencer, je trouve que tu écris vachement bien! =)
Ensuite, j'ai A-DO-RE le début, j'ai trouver sa magnifique. I love you
En ce qui concerne la suite, j'avoue que j'étais un peu perdue. Embarassed
Surtout quand les personnes Saki et Michi sont apparut. J'ai compris qui était Michi mais pas Saki xD.
Après, il y a un moment comme le moment ou ELLE fait du Kendô et elle parle (à sa conscience?) Sa me rappelait un passage du manga "Love hina". Motoko qui veut être aussi fort que sa grande soeur. Bref
J'ai bien aimer le moment où les Paniks allaient au commissariat xD.

Et pour finire... A QUAND LA SUITE?! cheers

Franchement j'adore =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xmiiss-roockx.skyblog.com
Elosiri
Nouveau
avatar

Féminin Messages : 11
Age : 22
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Jeu 27 Aoû - 0:57

J'avais déjà lu, mais ... j'ai relu, et je viens de relire.
J'espère qu'on aura la fin de cette fiction un jour ou l'autre.
Vraiment originale ... jsais pas, il n'y a pas vraiment de mots.
J'ai ris, j'ai vibré, et j'ai pleuré. Mes chapitres préférés restant les 4 premiers ...
La musique est toujours présente dans les fictions sur le groupe, mais là, j'ai vraiment l'impression qu'elle est au coeur même du sujet.
On se rend compte que sans la musique, il y aurait tellement d'histoire non-écrites.
Merci beaucoup.
J'espère pouvoir lire rapidement quelque chose de nouveau, au pire, je relirai encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lylean
Revolution BRONZE
avatar

Féminin Messages : 401
Age : 27
Localisation : quelque part où il fait beau...
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   Mar 8 Sep - 18:42

Hellooooo !!!

Lylean le retour^^ tant attendu après ces longs mois de disette littéraire. XD

Merci à toutes de surveiller le sujet et de relire encore et encore cette fiction qui n'en finit pas. ( mais y'aura une fin ! promis )

je suis généreuse, pour la rentrée, je vous poste la fin du chapitre 3.( partie 3 Explications & Promesse )
Y'a 2-3 termes de l'industrie musicale, que j'expliquerai + tard.


> bienvenue à Elosiri, d'une sur le fo', et deux, sur cette fic' =)
tu a raison, la musique et son monde spécifique sont le coeur de ma fic'
J'espère que tu t'y plairas Wink


Je posterai moins souvent, mais plus, en quantité, je pense.
Bonne rentrée à toutes !



______________________________________________



PARTIE 03
( Explications )



_ Qu’est-ce que c’est que ce regard ? –questionne Franky, sur la défensive.
Timo empoigne son meilleur ami par derrière, le soudant à son siège.
_ Eh ?! Mais qu’est-ce que tu fabriques, Timo ?
Jan s’est accroupi devant David, la batte de base ball de nouveau dans les mains ( récupérée en fraude au commissariat… ), et lui enserre le menton dans ses doigts recourbés.
_ Ecoute bien toi ! Pas question que tu te défile de nouveau !
Si on doit te passer la camisole et t’enfermer, tant pis, mais tu te barreras plus !!
Pigé ?! Espèce de courant d’air fugueur mal peigné !!
La mâchoire bloquée par la poigne du DJ, le guitariste opine du chef, sans comprendre.
_ Bon –déclare Franky en croisant les bras, et si tu nous disais ce que tu mijotes encore ?
Parce qu’avec un regard comme ça, t’as forcément un truc en tête…
_ … Mais qu’est-ce que tu racontes ?? –souffle David, perplexe.
_ Fais pas l’innocent !! –gronde Juri à sa gauche, le regard noir.
T’avais la même tête quand tu t’es barré y’a trois ans… – consent-il à expliquer en s’asseyant, C’est normal qu’on se méfie, non ?!

David sent le poids des trois ans en question peser douloureusement sur ses épaules.
Evidemment…
Qui aurait pu imaginer que ça serait aussi facile de se faire pardonner ?


Il soupire.

_ Les gars… Honnêtement…
Qu’est-ce que vous pensez de tout ça … ?
_ … Quoi ? –demande Linke.
_ Ce monde, cette vie, cette façon de fonctionner…
_ … Le show-biz… -murmure sombrement Timo.
Le silence se fait, bientôt brisé par les propositions laconiques et sombres de ses amis.
_ … Pesant, pour pas dire autre chose.
_ Trop complexe, prise de tête
_ Trop réglé, trop de lois, plus de liberté
_ Coercitif, ça saoule !
_ Formateur…
_ Ereintant… La concurrence, j’en ai sérieusement marre.
_ Pourri jusqu’à la moelle… !

L’accent de fureur est perceptible pour tous, même s’il s’est contrôlé.
Mais c’est devenu tellement normal…
Juri avait toujours eu un tempérament bouillonnant, sous ses dehors calmes.
Les dernières années l’avaient rendu plus prompt à la colère qu’avant, c’est tout.

Mais ce n’est pas ça qui a stupéfié David.
Il le connaît bien le Juri ( Encore que… Il n’aurait jamais cru l’entendre pleurer… ), il sait parfaitement qu’il est soupe au lait.

Non…
Ce qui vient de le clouer sur place, alors que ses amis le regardent suspicieusement ; ce sont les trois émotions qu’il a perçues dans sa phrase.
Fureur, Ecœurement et Haine
Exactement comme lui.
Et ça, ça le stupéfie.
Parce qu’il avait toujours imaginé Juri comme la dernière personne qui aurait pu avoir ces sentiments, de manière aussi profonde, tous ensembles ancrés au fond de lui.

Le guitariste tourne vers lui un regard bleu acier, abyssal, choqué.

_ David… , ça va ? –ose Timo.
_ Oh… ? T’es avec nous ?
_ … J’ai dit une connerie… ? –grogne le batteur, dubitatif.
_ … Je…
_ On devrait peut-être le laisser se reposer ? –intervient le garde du corps.
Ca fait 52 heures qu’il n’a pas dormi quand même… Et on est pas frais nous non plus.

La réalité de la fatigue finit par percer les cerveaux embrumés de l’assistance.
Un rire d’égaré, nerveux, tendu crève comme une vieille baudruche dans la pièce.
Prend de l’ampleur. Franky s’affale par terre en rigolant.

_ Si lui aussi devient barge, qu’est-ce qu’on va faire ?! –s’écrie alors Linke, abandonnant son flegme pour afficher diverses émotions mélangées, où prédominent la peur et la détresse.
_ Franky… ? Franky !
Timo essaie en vain de se faire entendre du chanteur, replié par terre.
Jan s’est laissé choir sur un pouf, décomposé.
_ Si même Franky craque, alors à quoi bon ?? Hein ? –demande t’il désemparé.
C’est quoi ce cirque… ?!
_ … Jan… -commence Juri.
_ Arrêtes !!! –hurle t’il enfin. Tu vois bien que j’ai raison !!!
Linke est par terre, Timo à côté de lui, penché sur leur chanteur désormais muet.

_ Regarde-nous, Juri !! REGARDE-NOUS !!!!
On est bon à riens, lessivés, fichus.
Sans Michi, c’est pas possible.
Ca sert plus à rien de faire bonne figure pour rassurer les autres…
Même de ramener David, même si c’est pour le tuer ; au final ça sert à rien.
CA SERT A RIEN, tu m’entends ?!!
Il se tourne vers les autres, abattu.

_ On le savait tous de toute façon, non… ?
Ca toujours été le début de la fin cette histoire.
Y’a eu la fusion des indépendants, et les majors qui se cassaient la gueule…
La concurrence qui augmentait toujours plus…
La main mise du 360° et le statut des mécènes qui augmentaient…

Les autres l’écoutaient en silence, résumer maladroitement la situation du monde musical actuel, hochant la tête, soupirant… et attendant la suite avidement.

_ … Et puis t’es parti… -assène t’il en regardant le guitariste, revenu de sa surprise.
Comme si t’avais vu ce qui allais se passer…

David baisse imperceptiblement la tête son regard voilé par ses cheveux noirs, connecté à celui de Jan. Le DJ n’a rien dit mais David a deviné l’amertume de l’accusation cachée dans cette phrase. « Tu nous as laissé tomber… »

_ … La suite, tout le monde la connaît. –continue Jan en regardant son assemblée.
On s’est démené comme des diables, on a fait tout notre possible pour que la prod’
d’Universal coule pas, on a réinvestit leurs réseaux à notre compte pour pouvoir
survivre et apporter un pilier pour la musique allemande…
On a fait quoi, ces dernières années ?

On a composé comme on l’a toujours fait, on s’est dépassé pour rester au-dessus du lot
Pour pas se faire bouffer par la concurrence qui grossissait de partout…
Combien de grands qu’on admirait sont tombés, hein ?
Fall Out Boy, Ramnstein, Die Artze, U2, Simple Plan, X Japan, Eths, Indochine…
Même les français, qui avaient pourtant un système musical infranchissable sont
tombés…

Regardez autour de nous : ceux qui n’ont pas plié ont arrêté la musique, même quand
c’était toute leur vie… Apocalypse, Pink, Linkin Park, Justice…
Même Killerpilze… Vous vous souvenez de la tête de Jo ?
Du regard de Fabi, quand ils ont pris leur décision ??
Ca m’a retourné

Je me suis juré – ON s’est juré ! – qu’on allait se battre…
Pour tous ceux qui ne pouvaient pas, ceux qui avaient perdu la foi, pour nous !!!
Vous vous souvenez… ?

Le DJ observe les visages qui l’entourent…
Bien sûr qu’ils se rappellent…
Tristes, fatigués, tirés… Résolus, résignés, furieux, impuissants, coupables… Moroses…
La lueur d’espoir brillote encore, si faible, si faible !!
Il déglutit, reprend.

_ Au final… On a sauvé Univ’ parce qu’on avait besoin de ce qu’ils avaient bâti…
On s’est regroupé autour d’une major qui s’est quand même cassée la gueule, pour préserver un peu de liberté musicale.
On s’est compromis, on a monté des sales plans, on a pris des responsabilités plus
que notre part ; on s’est coulés dans des moules pour passer inaperçus, faire profil bas
et évoluer dans ce putain de monde…
On est aussi pourris qu’eux…
A quoi elle nous sert notre intégrité ?
On a pas perdu notre foi en la musique, ni en ce que c’était pour nous…
Mais moi j’ai l’impression qu’elle s’éteint avec nous, la chandelle musicale…

Répondez-moi franchement…
Depuis quand vous avez plus pris votre pied en jouant sur scène ?
Depuis quand vous avez pas fait autre chose que déverser votre rage et votre dégoût dans un concert ?
Moi, je suis amer quand je joue…

Ca, on est créatifs, on est bons tout ce qu’il faut…
Mais y’a plus de plaisir…
Quand je souris aux fans, j’ai la pitié qui me monte à la gorge.
Je m’en veux de leur donner ça, de leur donner une façade de bonheur…

Et ils ont beau faire bonne allure, ils ne sont pas cons non plus.
Ils essaient de s’entraider, de se soutenir…
Et les Français plus que les autres…
Vous vous rappelez la délégation qui nous a accueillie, à Strasbourg, la
dernière fois ?

_ … Ca… Je crois que je pourrais jamais l’oublier… -murmure Linke rêveur.

Franky a un pauvre sourire.

_ … Deux cents fans…
La Street Team avait monté un plan complètement fou pour emmener par leurs propres
moyens deux cents fans de tout le pays, jusqu’à Strasbourg…
Une véritable expédition. Tu te souviens de ce qu’a dit Marie ?
_ … Pour obtenir tous les accords auprès des autorités et des organismes, des parents,
les trajets en train, en voiture… Ca leur a pris une année entière… -se remémore Timo.
_ … Même que Michi et moi on avait fait des pieds et des mains, pour qu’ils soient
tous présents au Meet&Greet… -ajoute Saki.
_ … Ca a dû être un des seuls concerts où on n’ait pas été complètement faux… -opine
Juri, en se rappelant les explications et l’enthousiasme – tempérés- de Mao et quelques autres fidèles
bien connues.
_ C’est pour eux aussi qu’on a voulu continuer… -reprend Jan, sérieux.
Mais…

Ils le regardent tous, Jan se sent plus miséreux que jamais…

_ Michi… C’est le coup de trop…
A vrai dire… Ca fait longtemps que j’en peux plus.

Il se tourne vers ses amis.

_ Si vous n’étiez pas là…
Si on n’était pas tous une bande de potes archi-soudés…
Si Franky était pas aussi gentil, Chris aussi prévoyant et Ju’ aussi solide…

Le MC ne le laisse pas finir…
_ … C’est vous et Michi qui nous avez permis d’aller jusque là. – affirme Timo en se
levant. J’ai toujours joué les fiers à bras, mais je sais bien que c’est vous les plus forts…

Juri est retourné. Jamais il n’aurait attendu ça de Timo…
_ … Pff… La force…

Si on a rien pour la diriger, ça ne mène nul part, ça ne fait que te détruire…
Je ne suis pas aussi fort que tu le penses… -avoue tristement le batteur.
En fait… Je tourne en rond…
C’est pas toi qui a dit que la porte, c’était la huitième en un mois ? –demande t’il à Linke.
Je m’énerve tout le temps, pour tout, pour rien, et je ne fais que casser les choses.
A quoi ça sert ?
Tu l’as dit toi-même Jan, même ramener David, c’est idiot.
En fait, j’ai juste fait ça pour me défouler après l’accident de Michi…
Je suis bon à rien…

_ Non… -répond David, doucement.
Au contraire…

Le guitariste se sent porté par quelque chose d’inébranlable.
La tendresse, la colère, l’envie de s’ériger en rempart protecteur pour ses amis…
Tout ça remue et enfle en lui depuis le début du discours de Jan.
Ils sont ses amis, ses frères, sa famille, ses potes, son monde…
L’amitié qu’il leur porte, pourtant bien malmenée, est là, entière, à toute épreuve.
Elle le guide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FanFiction] La Valse Vie de Vienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FanFiction] La Valse Vie de Vienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» [fanfiction] L'amour sur msn
» Saison 2010-2011 Vienne
» [ Fanfiction] Et si on partait en Tourbus ?
» Johann Strauss Père (1804-1849)
» [Fanfiction] H e i l i g [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
www.Panik-Music.fr :: Divers :: Fan Fictions-
Sauter vers: